• Actualité
Du lundi au vendredi à 7h06 475 podcasts

Le mois de Marie

02.05.22
Voir +

Réécouter l'émission

Le mois de Marie

Un jour, une info 07h07

Cela ne vous a pas échappé, nous sommes le 2 mai et nous entrons dans ce que l’on appelle le mois Marial. En effet pour les chrétiens, le mois de mai est l’occasion de célébrer la vierge Marie, mère de Jésus-Christ. Clara, vous allez nous en apprendre un peu plus sur ses origines.

Effectivement je vais vous expliquer d’où nous vient cette tradition. Et pour trouver l’appellation de mois de Marie, il faut remonter au Moyen-Âge. À l’origine, le mois de mai est nommé « Maius mensis » en français mois de Maia puis par paronomase les scribes écrivent dans les calendriers « Madona mensis » qui donne mois de Marie. Le culte de Marie au mois de mai se manifeste déjà à la période médiévale, comme le laisse voir Alphonse X de Castille avec son recueil de chanson « Cantigas de Santa Maria » datant du 13 ieme siècle. Cette dévotion est développée avec les Dominicains, comme Henri Suso par exemple, qui veut accroitre le romantisme marial, en offrant des fleurs dont la saison début en mai. En 1784, ce sont les pères Camilliens qui revendiquent être à l’origine du bouquet Marial sous sa forme publique. Toujours au 18 eme siècle, les Jésuites décident de propager la dévotion pour Marie au mois de mai. Cela se fait notamment par des écrits et les plus connus sont ceux du Père Lalomia. Ces derniers sont aussi utilisés pour re évangéliser les familles. Alors en France, il faudra attendre la Révolution française pour connaitre cette dévotion, c’est Louise de France, fille de Louis XV, qui fit traduire les textes de Lalomia. Ce n’est que lors de la restauration au 19 eme siècle que cela sera répandu.

Mais alors quelles sont ses dévotions ?

Il y en a 3 principales. Pour commencer il y a l’autel pour la vierge Marie, on le retrouve à l’église mais aussi à domicile. Il est composé généralement d’une table avec un portrait de Marie, des bougies ainsi que des fleurs du mois de mai. Il est de coutume de faire une louange à Marie avec le Rosaire. Ensuite, on retrouve le bouquet marial, le but étant de fleurir le sanctuaire de Marie avec des bouquets de fleurs. Cela descend directement des romains pour qui le mois de mai était le mois de la déesse Flore, ce qui donne aujourd’hui la saison des fleurs, permettant des offrandes à Marie. Et puis pour finir, le couronnement de Marie. Il s’agit d’orner une statue de Marie. Le Pape Clément VIII, lui à doublement couronnée l’icône Salus Populi Romani à la basilique Sainte Marie Majeur de Rome. Cette coutume a un peu perdu de son engouement, mais depuis les années 1980, elle fait son retour parmi les chrétiens

Réagir à l'émission