Le Grand Témoin version courte

Podcasts

Émission du 2 juillet 2019 : Alain Delsupexhe, président d’Eolfi (pionnier de l’éolien flottant en France)

louis-daufresne-radio-don

Alain Delsupexhe, président d’Eolfi (pionnier de l’éolien flottant en France)

Alain Delsupexhe

Commentaires

  1. Merci pour votre émission très intéressante, l’idée de développer l’éolien flottant semble excellente en effet ! Lors de l’entretien, vous évoquez la fusion nucléaire par confinement magnétique, je me permets quelques précisions à ce sujet :

    – la réaction de fusion est : Deutérium + Tritium -> Hélium + Neutron. L’énergie de la réaction se partage entre les produits : 80% pour le neutron, 20% pour l’hélium.
    – sur les neutrons produits par la réaction : il est faux de dire que « rien ne les arrête ». Sur ITER, les neutrons seront stoppés par une couverture tritigène produisant par la même occasion le tritium utilisé dans les réactions de fusion ( https://www.iter.org/mach/Blanket, voir aussi « tritium breeding » ). En revanche, ces neutrons rendront également radioactifs certains éléments matériels à l’intérieur de l’enceinte du réacteur : ce sont en principe les seuls déchets produits, dont la durée de vie est de l’ordre de 100 ans.
    – la production « massive » du deutérium n’est pas un problème. Les réactions sont nucléaires, ce qui signifie qu’une faible quantité de réactif produit de grandes quantités d’énergie. Toutefois, la couverture tritigène servant à produire le tritium sur site est en développement, et sera testée en conditions réelles sur ITER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *