• Actualité
Lundi au Jeudi à 7h30 1463 podcasts

13 juillet 2021 : Jean-Claude LAPRAZ, médecin généraliste à Paris, promoteur d’une vision dite « intégrative » de médecine (endobiogénie)

13.07.21
Voir +

Réécouter l'émission

13 juillet 2021 : Jean-Claude LAPRAZ, médecin généraliste à Paris, promoteur d’une vision dite « intégrative »...

Le Grand Témoin 07h35

Jean-Claude LAPRAZ, médecin généraliste à Paris, promoteur d’une vision dite « intégrative » de médecine (endobiogénie)

Pour sa 8e intervention TV depuis l’apparition du Covid-19, le président Emmanuel Macron a pris la décision d’imposer le pass sanitaire, sans rendre obligatoire la vaccination. Si vous m’écoutez régulièrement, vous aurez observé la prudence avec laquelle j’aborde cette question, tant elle divise les familles. Tout juste peut-on constater un discrédit de la parole publique, phénomène qui n’est pas le propre du président de la République puisqu’il s’est vu dans le taux d’abstention record aux élections régionales. L’atmosphère dans laquelle on baigne aboutit à entendre deux discours antagonistes : je me fais vacciner pour ne pas mourir, je ne me fais pas vacciner pour rester en vie. Comment concilier les deux ? Il ne s’agit pas de répondre à cette question aujourd’hui mais d’aborder une autre manière d’envisager la médecine. Depuis Louis Pasteur, on pense qu’un traitement chimique unique renvoie à une cause unique d’un trouble unique. D’autres visions existent – qui ont assez peu de place en France comme la médecine dite intégrative : chacun de nous a un terrain et on ne réagit pas de la même manière à notre environnement. Et c’est ce qui frappe le plus avec le covid, ce sont les multiples formes que l’on constate chez des personnes ayant pourtant été exposées au virus dans des conditions comparables. Jean-Claude Lapraz est médecin généraliste à Paris. Il est le promoteur de l’endobiogénie, une vision dite intégrative de la médecine. Il nous amène à élargir notre regard au-delà du seul champ de l’immunité pour regarder aussi le système endocrinien

Réagir à l'émission