• Actualité
Lundi au Jeudi à 7h30 1519 podcasts

Christophe Henning, journaliste au service religion La Croix sur Jean-Paul Ier

05.09.22
Voir +

Réécouter l'émission

Christophe Henning, journaliste au service religion La Croix sur Jean-Paul Ier

Le Grand Témoin 07h35

Christophe Henning, journaliste au service religion La Croix, écrivain. Auteur de Petite vie de Jean-Paul Ier (Artège)

Son règne de 33 jours fut l’un des plus brefs de l’histoire de la papauté : Jean Paul Ier, mort en 1978, a été béatifié hier à Rome par le pape François. Dernier pape italien, Albino Luciani, avait succédé à Paul VI le 26 août 1978, à l’âge de 65 ans. Mais 33 jours et six heures plus tard, il meurt des suites d’un infarctus. Aux premières heures du 29 septembre 1978, une religieuse avait découvert son corps sans vie, assis dans son lit avec ses lunettes sur le nez et quelques feuilles dactylographiées dans les mains. Aucune autopsie n’a cependant été menée pour confirmer les causes de sa mort, ce qui va alimenter beaucoup de questions autour de celle-ci : sa mort est-elle naturelle ou Jean-Paul Ier a-t-il été assassiné par empoisonnement, le nouveau souverain pontife souhaitant mettre de l’ordre dans certaines affaires de l’Eglise, en particulier dans les malversations financières au sein de la banque du Vatican. Cette « hypothèse du complot » a été renforcée par « une communication calamiteuse » du Vatican à l’époque, souligne auprès de l’AFP Christophe Henning, journaliste et auteur du livre « Petite vie de Jean Paul Ier ».

Réagir à l'émission