La question du jour

Podcasts

3 novembre 2020 : Liberté de culte, ne pas être privé de messe pendant le confinement

Louis Daufresne radio don

Jean-Benoît Harel, étudiant et animateur de l’émission Orient extrême sur Radio Notre Dame présente la pétition « Pour la messe »

Marie-Thérèse, auditrice

Commentaires

  1. Pour les masques, c’est partout pareil : personne ne les utilise correctement, sauf chez les soignants dont je fais partie, et encore. Les arguments de Marie-Thérèse valent aussi bien pour les églises que pour les entreprises et les grandes surfaces. Dès lors, on ne peut interdire les réunions dans les églises si on les autorise ailleurs. D’ailleurs, pour la quête et la communion, je ne vois pas où est le problème si les gens ne se touchent pas ensuite, respectent la distanciation, et se frictionnent les mains au gel à la sortie. L’assemblée dominicale fait partie de l’ADN des chrétiens : ils ne peuvent y renoncer sans perdre leur identité. Nos aînés dans la foi nous l’ont montré au péril de leur vie dans les temps de persécution sous l’empire romain et la Terreur. C’est la peur et le manque de foi qui nous confinent hors des églises. La charité et le respect des autres nous demandent de respecter tous les gestes barrière mais n’exige pas que l’on renonce à nourrir sa foi si nécessaire en période de crise, en privé comme en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *