• Actualité,
  • Bioéthique,
  • Culture,
  • Economie,
  • Education,
  • Environnement,
  • Expositions,
  • Histoire,
  • Littérature,
  • Politique,
  • Radio Notre Dame,
  • Santé,
  • Société,
  • Spiritualité,
  • Témoignage,
  • Vie quotidienne
9h-10h (rediffusion à 16h30) 1572 podcasts

Émission du 26 janvier 2021 : Comment briser l’omerta sur l’inceste ?

26.01.21
Voir +

Réécouter l'émission

Émission du 26 janvier 2021 : Comment briser l’omerta sur l’inceste ?

En Quête de Sens 09h05

Des chiffres glaçants: on estime qu’entre 5 et 10% des Français ont subi un inceste. Une personne sur trois connaît au moins une victime, d’après un sondage Ipsos réalisé en novembre dernier pour l’association Face à l’inceste. Un phénomène massif, et pourtant encore tabou. Il y a le silence des victimes, leur incapacité parfois à se souvenir, à décrire, à dénoncer, la peur de ne pas être crues. Et puis le silence de ceux qui savent mais se taisent, comme l’a rappelé ces derniers jours Camille Kouchner dans son livre dans lequel elle dénonce l’inceste commis sur son frère jumeau par leur beau-père, le politologue Olivier Duhamel, à la fin des années 1980. Ce livre semble ouvrir une porte et faire enfin tomber ce tabou qu’est l’inceste… En 2021 comment expliquer qu’il aura fallu tout ce temps pour libérer la parole … bref comment briser l’omerta sur l’inceste?

« Lorsqu’on est victime d’inceste on subit un effondrement intérieur », Sophie Chauveau

IMG_15281

product_9782070179862_195x320Les-prisons-familiales-300x300

Sophie Chauveau, écrivaine et féministe a signé « La Fabrique des pervers » (Gallimard, puis Folio) un récit stupéfiant sur la transmission de l’inceste dans sa propre famille

Anne-Laure Buffet, thérapeute (en consultations individuelles et familiales), formatrice spécialisée dans l’accompagnement des victimes de violences psychologiques et conférencière. Elle a créé l’association Contre la violence psychologique et auteur de “Les prisons familiales Se libérer et guérir des violences invisibles” (Eyrolles) et de « Ces séparations qui nous font grandir » (Eyrolles)

Réagir à l'émission