En Quête de Sens

Podcasts

jeudi 15 décembre 2016, L’air que nous respirons est-il mortel ?

marie-ange

Docteur Gilles Dixsaut,  médecin membre de la fondation du souffle,

Olivier Blond, président de l’association Respire (pour la préservation et la qualité de l’air) et  membre du conseil d’adminsitration d’Air Parif.

Le podcast de cette émission n'est plus disponible.

Commentaires

  1. Bravo pour cette émission. Les intervenants ont souligné la malheureuse complaisance de l’Etat face au fléau de la pollution. J’ai appris qu’EDF faisait toujours tourner une centrale à fioul très polluante à Porcheville. En 1997, il a institué une vignette verte, mais qu’il a donnée même aux diésels polluants si bien que les conducteurs croyaient conduire écolo alors que ce n’était pas le cas.
    La pollution existe aussi à la campagne dans les vallées. Les enfants privés de récrée pour réduire les conséquences à court et long terme sur leur santé. 25% d’enfants asthmatiques dans une école en bord de périphérique. L’association RESPIRE soutient les victimes de la pollution dans leur recours contre la négligence coupable de l’Etat.
    Tokyo a interdit le diésel sur son territoire et le diésel est interdit partout au Japon,. Dans les pays nordiques l’intérêt collectif prime sur les mesures électoralistes. Alors pourquoi la France a-t-elle accumulé un tel retard. Le poids des lobbys. Ironie de la Cop 21 ! c’est au nom de la lutte contre le réchauffement climatique que l’Etat a subventionné le diésel.
    Recommandations: marcher loin des grands axes routiers
    Eviter le sport.
    Dr Dixsaut a l’impression d’être soulagé par l’emploi d’un purificateur d’air.
    Il faudrait interdire toute circulation les jours de pics de pollution et ne pas se contenter de la double circulation qui n’est qu’une mesurette, on se donne l’air de faire quelque chose alors qu’on ne fait rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *