Emmanuel Macron aux Bernardins

Podcasts

9 avril 2018 : Le discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins

le-president-francais-emmanuel-macron-a-londres-le-18-janvier-2018_6006528

visuel macron Bernardins

Avec ses invités, Gérard Leclerc et Jean-Baptiste Noé, Philippe Delaroche décrypte le discours d’Emmanuel Macron au Collège des Bernardins.

19h05 : intervention de Mgr Ribadeau Dumas

19h25 : Intervention de Mgr Pontier

19h50 : discours Emmanuel Macron (35 ou 45 mn ?)

Commentaires

  1. Puissance d’une pensée bien construite qui sait à merveille manier la richesse de la langue française. Interrogation: est-ce à la façon voltairienne ou est-ce l’expression singulière d’un homme parmi d’autres, ce qu’il n’est pas.
    Nouveau sur le ton et réjouissant dans l’instant.

  2. Comment ne pas reprendre courage!
    oui, chacun à sa place!
    Mais oui aussi, nous avons vraiment notre place.
    Oui, la France a été, reste et sera chrétienne
    Merci Mgr Pontier . Merci Monsieur le Président.

  3. Quelle main tendue à l’Eglise de France comme composante et acteur reconnus (enfin) de la société française! Aucun de nos présidents n’a jamais parlé officiellement de telle façon de la place des religions dans la société. Il fallait du courage – ce dont il ne manque pas – car les critiques vont tomber. J’ai apprécié aussi les déclarations très claires de Monseigneur Ponthier sur les positions de l’Eglise sur le débat bioéthique et la question des migrations. Des échanges qui apportent beaucoup d’espoir pour un dialogue. Et beaucoup d’espoir pour une convergence des préoccupations de ce temps.

  4. Une religion c’est une croyance mais en aucun cas une religion doit prétendre être la vérité. Une religion c’est « une » conception de la vie et « une » vision du monde mais il y a d’autres conceptions de la vie et d’autres visions du monde. En aucun cas une religion doit imposer à la société toute entière sa conception de la vie et sa vision du monde.
    L’époque où l’église catholique régnait en France est terminée. L’époque où l’église catholique régnait par la terreur avec l’inquisition est révolue.
    En France la religion catholique a été au pouvoir pendant des siècles. Après la loi de séparation des églises et de l’Etat de 1905 la religion catholique a perdu son pouvoir sur les instances de l’Etat. Au nom du passé chrétien de la France la religion catholique voudrait avoir son mot à dire sur la vie de la cité mais à quel titre. Ce sont les citoyens et leurs représentants qui font les lois en France non les religions.
    Au nom d’une transcendance quelles prétendent être les seules a incarner les religions voudraient être consultées et avoir leur mot à dire sur tout et n’importe quoi.
    Les religions ont leurs lieux de cultes pour prier et elles peuvent y faire ce que bon semble pour vivre selon leur dogme dans le respect bien sur des lois de la République mais elles n’ont pas leurs mots à dire dans les lieux de pouvoir de l’Etat.
    La République Française respecte les lieux de cultes et ni intervient pas, tant que ceux qui si expriment ne prônent la haine et n’appellent pas au non respect des lois Républicaines. Tant que les croyants respectent ceux qui pensent différemment qu’eux la République n’intervient pas dans les lieux de culte.
    Pour que la République assurent la paix sociale une règle doit être respectée :L’Etat chez lui, l’église chez elle.
    En France dans les écoles de la République nous apprenons aux élèves a penser par eux-mêmes en leur enseignant la philosophie. Les écoles confessionnelles ont longtemps enseigné l’obscurantisme et elles appelaient l’école de la République: l’école du Diable. Il faut faire en sorte que ces temps de la guerre scolaire et de la haine de l’autre ne reviennent jamais.
    En France, au nom des droits de l’homme, chacun a le droit de croire ce qu’il veut mais personne n’a le droit d’imposer sa croyance. Mais pour que chacun puisse croire ce qu’il veut et pour que personne ne puisse imposer sa croyance aux autres il faut une loi et un Etat indépendant de toute religion pour faire respecter la loi, cette indépendance porte un nom: la laïcité. L’Etat est laïque et l’Etat est le garant de la liberté des cultes et du respect de la liberté de chaque citoyen de croire ou de ne pas croire.
    Il ne faut pas touchez à la Laïcité. Ceux qui pour quelque raison que ce soit toucheront à la Laïcité vont enclencher une guerre d’où personne ne sortira gagnant.
    Ceux qui bafoueront la Laïcité sèmeront la discorde et récolteront la Haine. La Laïcité est la seule arme qu’on les démocraties pour préserver la paix sociale.
    Pour que la France France connaisse une paix durable nous avons besoin de la Laïcité rien que la Laïcité.
    Pour avoir la paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *