Ecoute dans la nuit

Podcasts

Émission du 29 septembre 2020

Ecoute dans la nuit

Commentaires

  1. Michaël Lonsdale avait une grandeur d’âme qu’il vivait de l’intérieur. Et qui résonnait de l’extérieur par la douceur de sa voix et son regard chaleureux sur autrui. Michaël ne disait jamais de mal de personne, il trouvait les mots pour exprimer les blessures secrètes de ses amis. Dans ses rôles de comédien, il savait faire ressortir la palette de tous les sentiments Humains. Dans la peinture, il peignait le jardin édénique du paradis. Sa Foi et son Art étaient intimement liés. Il vivait par Dieu, en Dieu, pour Dieu dans ses moindres gestes, à la moindre écoute des autres…Il était aussi un improvisateur théâtral qui façonnait son talent, notamment dans Hibernatus. Il n’aurait peut-être jamais pu faire ce métier si l’Esprit-Saint ne le guidait point sa Vie. A…Dieu Michaël, tu vas retrouver l’amour de Celui que tu as toujours adoré et tu découvriras non pas la tristesse, mais un Bonheur inextinguible. Et toutes mes prières rejoignent les tiennes. Depuis que tu es parti, c’est nous qui sommes un peu tristes. Et pourtant dans nos cœurs une étincelle de joie jaillit car, nous te savons heureux. Amen !Ton Ami Bruno LEROY, Éducateur social.

  2. Michaël Lonsdale avait une grandeur d’âme qu’il vivait de l’intérieur. Et qui résonnait de l’extérieur par la douceur de sa voix et son regard chaleureux sur autrui. Michaël ne disait jamais de mal de personne, il trouvait les mots pour exprimer les blessures secrètes de ses amis. Dans ses rôles de comédien, il savait faire ressortir la palette de tous les sentiments Humains. Dans la peinture, il peignait le jardin édénique du paradis. Sa Foi et son Art étaient intimement liés. Il vivait par Dieu, en Dieu, pour Dieu dans ses moindres gestes, à la moindre écoute des autres…Il était aussi un improvisateur théâtral qui façonnait son talent, notamment dans Hibernatus. Il n’aurait peut-être jamais pu faire ce métier si l’Esprit-Saint ne le guidait point sa Vie. A…Dieu Michaël, tu vas retrouver l’amour de Celui que tu as toujours adoré et tu découvriras non pas la tristesse, mais un Bonheur inextinguible. Et toutes mes prières rejoignent les tiennes. Depuis que tu es parti, c’est nous qui sommes un peu tristes. Et pourtant dans nos cœurs une étincelle de joie jaillit car, nous te savons heureux. Amen ! Ton Ami Bruno LEROY, Éducateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *