Radio Notre Dame

Radio Notre Dame

Direct

|

Le fléau de la pornographie
Version 1920x1080 1718366585
Le fléau de la pornographie

Par Camille Meyer

Le 18 octobre dernier, la Cour de cassation a donné gain de cause à deux associations de protection de l'enfance qui demandaient le blocage de neuf sites pornographiques. Mais toutes ces mesures restrictives suffisent-elles, pour enrayer ce véritable fléau virtuel ?

80% des enfants de moins de 18 ans ont déjà vu des images pornographiques, un fléau qui touche un enfant sur trois de moins de 12 ans. "Quand nous parlons de pornographie, il ne s'agit pas des pages lingeries de la Redoute (...) on parle d'images qui sont fabriquées pour provoquer instantanément de l'excitation en vue de la masturbation, des images qui sont à 90% des scènes violentes sexuelles explique la sexologue et essayiste Thérèse Hargot, (...) si les enfants sont exposés à de la pornographie c'est parce qu'il y a une consommation massive par les adultes."

Le projet de loi pour "sécuriser et réguler" Internet a été approuvée par l'Assemblée nationale mi-octobre et devrait permettre de donner accès à une "identité numérique" à tous les Français d'ici 2027. Suffisant pour protéger les mineurs ?  Il faut légiférer mais aussi ne plus en faire un tabou dans les familles. Claude Parizot, thérapeute de couple, le rappelle "la sexualité ce n'est pas une pulsion" et c'est précisément ce que met en scène la pornographie, "il faut que les parents ou grands-parents osent parler de ce sujet"

"L'exposition des mineurs à la pornographie est un abus sexuel et un viol de l'imaginaire" dénonce Thérèse Hargot. Des mineurs qui s'exposent, comme les adultes, à des tendances dépressives ou des troubles sexuels. Il y a urgence pour nos deux spécialistes, invités d'En Quête de Sens. Une émission à réécouter en intégralité.