07.05.21 Marion Duchêne Catégorie(s) : Chrétiens d'Orient

9 mai : 4ème édition de la journée des chrétiens d’Orient

Ce dimanche 9 mai, en Orient et en France, nous fêterons la Journée des chrétiens d’Orient. Explications avec Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient. Le témoignage de Cécile de Basquiat, chef de projet communication.  « Depuis dix ans, j’observe une mobilisation croissante des Français pour les chrétiens d’Orient, leur action et l’actualité de leur pays », témoigne Mgr…

Ce dimanche 9 mai, en Orient et en France, nous fêterons la Journée des chrétiens d’Orient. Explications avec Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient. Le témoignage de Cécile de Basquiat, chef de projet communication. 

« Depuis dix ans, j’observe une mobilisation croissante des Français pour les chrétiens d’Orient, leur action et l’actualité de leur pays », témoigne Mgr Gollnisch évoquant cette journée du 9 mai. « Ce jour-là, les chrétiens en Occident sont invités à prier en communion avec des centaines de communautés en Orient pour la paix, à se rappeler ce que notre Église doit à l’Orient : nos racines, les premières évangélisations, la tradition monastique, les Pères de l’Église… à nous décentrer pour écouter leur témoignage de vie, qui va pour certains jusqu’au martyr, qui revivifie notre foi ». Ainsi, ce dimanche, des intentions proposées par les chrétiens d’Orient seront lues simultanément dans les 400 communautés que l’Œuvre d’Orient soutient en Irak, Syrie, Égypte, Liban, Terre-Sainte, Roumanie, Inde, Éthiopie, Arménie, Ukraine… et en France. « Ce sera un temps de lecture des actes des Apôtres, les premiers chrétiens d’Orient », explique Mgr Pascal Gollnisch, « ce sera un temps de communion spirituelle et culturelle humaine et amicale entre les gens d’Europe et ceux qui sont au sud et à l’est de la Méditerranée ». « Alors que l’Union pour la Méditerranée a échoué, les églises ont un rôle à jouer », ajoute le directeur général de l’Œuvre d’Orient.

« Construire un pont à travers la Méditerranée »

Parmi les enjeux : la question de l’œcuménisme et le dialogue interreligieux avec, notamment, les musulmans. « Mais cette journée touche aussi notre patrimoine », ajoute Mgr Pascal Gollnisch, « nous avons un rôle de passeurs vis-à-vis des chrétiens d’Orient ». Autres enjeux de taille parfois oublié : celui de l’eau. « Il y a par exemple un potentiel conflit des Chinois avec l’Inde, la Chine voulant faire un barrage sur la Brahmapoutre, ce qui rayerait de la carte des villages tibétains », souligne le directeur de l’Œuvre d’Orient.

Cette journée est aussi l’occasion de s’arrêter sur les théâtres d’opération importants. « En Syrie, nous mettons en cause la pertinence des sanctions économiques de l’UE », déclare Mgr Gollnisch.

« Ces sanctions mettent la population par terre, elle meurt de faim, elle n’en peut plus ! »

Autre pays : le Liban. « La communauté internationale propose 11 milliards d’euros pour aider le pays du Cèdre, à condition qu’il fasse des réformes… Mais pour le moment ces réformes bloquées donc rien n’avance », regrette Mgr Pascal Gollnisch. Concernant la situation de de l’Ethiopie et de l’Erythrée, l’Œuvre d’orient considère que « la responsabilité de l’ONU est engagée dans le sort réservé à ces populations ». Enfin, concernant l’Iran, Mgr Pascal Gollnisch tient à souligner que de plus en plus de jeunes adultes iraniens « se tournent vers le christianisme ».

>> Ecoutez « Rencontre » présentée par Marie-Leila Coussa avec Cécile de Basquiat, chef de projet communication à L’Œuvre d’Orient

 

>> Ecoutez le témoignage d’Antoine Fleyfel, directeur de l’Institut Chrétiens d’Orient au micro d’Yves Delafoy

Partagez sur les réseaux sociaux :