le direct Musique sacrée

« Se former à l’intelligence de la foi, c’est une vraie joie et un vrai enjeu pour demain », père Fabre du Collège des Bernardins

En cette période de crise sanitaire, alors que toutes les universités sont fermées, le Collège des Bernardins, joyau de l’architecture cistercienne situé dans le 5e arrondissement de Paris, fermé lui aussi, se mobilise pour faire connaître, même à distance, la richesse intellectuelle et spirituelle de ses contenus. Le père Jean-Philippe Fabre, enseignant et directeur des Cours publics au Collège des Bernardins revient sur ces nouvelles propositions « hors-les-murs ».

Collège des Bernardins

Écriture Sainte, Tradition de l’Église, théologie, philosophie, anthropologie morale, mystère d’Israël, spiritualité, art et littérature… des fondamentaux aux approfondissements, les thèmes proposés dans le cadre des Cours publics par le Collège des Bernardins sont variés et sont désormais tous consultables en ligne et au tarif habituel.

« Tous les professeurs se sont mobilisés pour mettre à disposition leur travail habituellement fait en présence des étudiants pour le faire à distance. Nous avons souhaité accompagner les étudiants au maximum et de la manière la plus vivante possible », explique le directeur des Cours publics. Ainsi, « tous les cours ont été transformés », que ce soit par des enregistrements ou des cours donnés en direct en visio. « Une sorte de Dropbox commune » a également été mis en place pour mettre en ligne tous les documents, ajoute le père Fabre.

L’autre grande nouveauté, le MOOC Sinod (Massive Open Online Courses) ou cours en ligne gratuit et ouvert à tous est renouvelé. Tous les anciens cours, soit près de 8 ou 9 MOOC, sont disponibles également.

Et les retours sont bons en cette période où l’on a plus que jamais besoin de contact. « Moi-même j’ai vraiment des moments sympathiques avec mes quelques 300 étudiants quand je les ai en visio, poursuit le docteur en théologie. C’est autre chose, on espère que cela ne durera pas éternellement, mais en même temps ça nous apprend aussi que l’enseignement à distance est possible, notamment pour ceux qui ne sont pas parisiens ou qui sont en province ».

Ce qui a fait germer un grand projet : « Nous avons l’intention de proposer, dans les années à venir, un « Collège hors-les-murs », autrement dit un département d’e-learning ou campus numérique du Collège des Bernardins ».

Plus que jamais en ce contexte difficile, notamment pour les jeunes, « s’il y a bien un lieu où l’on peut se nourrir, c’est dans la formation à distance, conclut le père Fabre. Je voudrais que les jeunes comprennent que se former à l’intelligence de la foi, c’est une vraie joie et un vrai enjeu pour demain ».

Chaque cours est une porte d’entrée pour cheminer dans la connaissance du Christ, peut-on lire sur le site du Collège des Bernardins… alors n’hésitez plus à franchir le pas !