le direct Musique sacrée

Un chrétien sur huit victime de persécutions

L’ONG Portes Ouvertes a publié ce mercredi 15 janvier son Index 2020 de persécution des chrétiens dans le monde. En 2019, 260 millions ont subi de fortes pressions et des violences à cause de leur foi. Des chiffres en augmentation.

portes-ouvertes

Depuis 1993, l’ONG protestante Portes Ouvertes se penche sur la persécution des chrétiens. Son Index 2020 a été dévoilé mercredi 15 janvier et dresse un constat alarmant : un chrétien sur huit dans le monde est persécuté en raison de sa foi. Ils sont au total dans le monde 260 millions, contre 245 millions en 2019.

Cette hausse est due, selon le directeur de Portes Ouvertes Patrick Victor, «au poids de plus en plus important des chrétiens persécutés en Inde et en Chine, et au jihadisme en Afrique subsaharienne, qui tue le plus grand nombre de chrétiens aujourd’hui». Le Sahel par exemple est touché par une violence qui va en s’aggravant.

Moins de chrétiens tués

Selon Portes Ouvertes, il y a cependant une diminution du nombre de chrétiens tués, notamment au Nigeria. « Les éleveurs peuls ont partiellement changé de tactique. Au lieu de se concentrer sur les raids dans les foyers et les communautés chrétiennes, ils mettent davantage l’accent sur les enlèvements et les demandes de rançon », explique Patrick Victor.

Autre chiffre inquiétant que présente l’Index 2020, celui des églises ciblées. Fermées, attaquées, endommagées ou incendiées, on en dénombre cinq fois plus qu’en 2019.

La Corée du Nord toujours en tête du classement

En tête de liste de la carte de persécution publiée par Portes Ouvertes se trouvent la Corée du Nord, l’Afghanistan, la Somalie, la Libye et le Pakistan.

Timothy Cho, témoin nord-coréen, était présent lors de la publication du rapport : « Je suis bien attristé de voir mon pays en tête de ce classement. » Il raconte son calvaire, et sa fuite vers la Chine, puis en Europe, pour échapper à ce régime autoritaire le plus oppressant de la planète. Dans le système des classes qui régit la société nord-coréenne, les chrétiens sont placés dans la classe « hostile ». « C’est une démonstration du régime, de montrer que les chrétiens sont des rivaux. C’est une menace au culte de la personnalité », raconte Timothy Cho.

Portrait_librement_inspiré__JohnCho

Pour conclure ce triste tableau, il y a quand même quelques raisons d’espérer. La chrétienne Asia Bibi a pu fuir du Pakistan a été libéré en mai 2019, après neuf années de prison pour blasphème.