le direct Musique sacrée

Le Congrès Mission, trois jours de rencontres pour réfléchir à l’évangélisation

Trois jours de tables rondes, d’ateliers, de rencontres pour échanger sur l’avenir de l’Eglise, à travers différents thèmes de société comme le travail, l’amour, l’art ou encore l’écologie. C’est ce que propose le Congrès Mission du 25 au 27 septembre à Paris.

congrès mission

Le Congrès Mission revient pour la cinquième année consécutive à Paris, et partout en France grâce au live vidéo, du 25 au 27 septembre. Vaste laboratoire d’idées pour un renouveau de l’Eglise dans la société, ce rassemblement s’adresse à tous, croyants, non-croyants, membres de l’Eglise ou laïcs. Co-organisée par Anuncio, la Communauté de l’Emmanuel, Alpha et Aïn Karem, cette 5e édition proposera pendant 48 heures des dizaines de tables rondes, ateliers et rencontres pour réfléchir, se former, échanger et partager des moyens concrets de trouver la foi aujourd’hui. Le Congrès Mission investit différents sites des 6e et 7e arrondissement de Paris (Missions étrangères de Paris, Centre Sèvres St Ignace, Collège Stanislas, Notre-Dame-Des-Champs, St-Sulpice…) et fera intervenir de nombreux participants, laïcs et religieux, journalistes, prêtres, étudiants, paroissiens, membres de communautés religieuses, ou encore philosophes parmi lesquels Alain Finkielkraut, Fabrice Hadjadj, Mgr Michel Aupetit ou encore l’abbé Pierre Amar.

Créer un réseau missionnaire dense et fraternel

Ils interviendront sur des thématiques très variées associant à la fois vie de l’Eglise et vie quotidienne. Dans la genèse du Congrès Mission, ses organisateurs ont ainsi souhaité faire appel à tous les catholiques pour qu’ils « proposent la foi autour d’eux. Et cela nécessite de se former, d’échanger des bonnes pratiques, de créer un réseau missionnaire dense et fraternel« , indique Raphaël Cornu-Thenard avec le comité du Congrès Mission. L’Eglise et ses missionnaires ont plus que jamais besoin de s’ancrer dans la réalité du monde actuel. En effet, outre la déchristianisation galopante, l’Eglise doit faire face à de nouveaux défis que sont la prise de conscience écologique et la crise sanitaire actuelle. Des sujets qui seront tour à tour abordés durant les conférences ces trois prochains jours et dont voici le détail :

 

  • « Crises : le moment de parler de Jésus ? » (samedi 26 de 9h à 10h30 à l’ICP avec Henrik Lindell, Elisabeth de Courrèges , Guillaume Cuchet et Jean-Marie Salamito)
  • « Sommes-nous encore capables de mourir en chrétiens ? » (samedi 26 de 9h à 10h30 à Saint-Sulpice avec Jean-Guilhem Xerri, Martin Steffens et Blandine Humbert)
  • « Évangélisation : et si le monde rural avait une longueur d’avance? » (samedi 26 de 9h à 10h30 à l’ICP avec Jean-Philippe Nault, Alexis de Brébisson et Isabelle Pélissié du Rausas)
  • « Peut-on être missionnaire sans accueillir les migrants ? » (samedi 26 de 15h à 16h à l’ICP avec le père Eric Morin)
  • « Qu’est ce que le Christ apporte à l’écologie contemporaine ? » (samedi 26 de 15h à 16h à Saint-Sulpice avec Dominique Lang, Thérèse du Sartel et Marine d’Allancé)
  • « Annoncer Dieu sur son lieu de travail » (dimanche 27 septembre de 9h à 10h30 à Notre-Dame-desChamps avec Jason Trepanier, Isabelle Camborde et Yvon Savi)
  • « L’intelligence, terre de mission », (dimanche 27 septembre de 9h à 10h30 à Saint Germain-des-prés avec Fabrice Hadjadj, Clotilde Hamon, Louis Chamming’s et Marie Aimée)
  • « Paroisse en ligne : la fin de l’Eglise ? » (dimanche 27 septembre de 9h à 10h30 à Saint-Sulpice avec Jean-Pierre Denis, Natalia Trouiller, Grégory Solari et Olivier de Saint Martin)
  • « Peut-on vivre sans Dieu ? » (dimanche 27 septembre de 9h à 10h30 à Notre-Dame des Champs avec Samuel Pruvot, Alain Finkielkraut et Jean-Luc Marion) …

Retrouvez l’intégralité du programme et toutes les informations pratiques (notamment sur les recommandations sanitaires liées à la Covid-19) sur le site du Congrès Mission.