le direct Musique sacrée

Ecole le 11 mai : « on n’est pas prêts ! »

En Quarantaine avec Radio Notre Dame – Comment se prépare le retour à l’école ? Louis Daufresne pose la question à Gilles Demarquet, président de l’Apel et Céline Hénin, directrice d’école.

Gilles Demarquet, président de l’Apel (Association des parents d’élèves de l’enseignement libre) rappelle son attachement à la liberté de choix des familles : une présence à l’école ou la classe à distance, « le choix doit se faire en consience et connaissance », dit-il. Il attend désormais les précisions sur le protocole sanitaire et la réunion qui aura lieu ce jeudi avec le ministre de l’Education nationale. « L’organisation doit être la plus optimum possible et différente entre le rural et la ville ».

Gilles Demarquet a constaté qu’« une continuité scolaire » s’était « bien mise en place dans les établissements catholiques notamment » : « des routines se sont mises en place dans chaque famille », explique-t-il. Le président de l’Apel pense également que des « choses intéressantes sur le plan pédagogique vont sortir de cette période » : « le développement de l’utilisation du numérique va peut-être continuer ».

Gilles Demarquet insiste ensuite sur le retour des enfants à l’école : « il faut bien accueillir le jeune avec tout ce qu’il a vécu, c’est très important », dit-il. Priorité doit, à ses yeux, être donnée aux élèves en situation de handicap.  « Il faut retisser le lien pour bien redémarrer en septembre », d’autant que la configuration qui va être mise en place pourrait être prolongée à la rentrée.

Céline Hénin, directrice de l’école des Coteaux (maternelles et primaires), estime pour sa part qu’elle a encore « plus de questions que de réponses », après l’intervention d’Edouard Philippe. « On n’est pas prêts », dit-elle. « On attend de nous d’être au four et au moulin… pour faire de la garderie nationale », souligne-t-elle, « la réalité, c’est qu’on a besoin que les gens retournent travailler et on compte sur l’école pour garder les enfants ».