le direct Musique sacrée

Vatican : l’Italien Matteo Bruni nommé porte-parole

Le Vatican nomme Matteo Bruni, 42 ans, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège où il travaille depuis 2009, ce jeudi 18 juillet.

Le Vatican reconnaît à Matteo Bruni des compétences. © Vatican Media
Le Vatican reconnaît à Matteo Bruni (au centre) des qualités professionnelles et humaines.

Le Vatican nomme au poste de directeur de sa salle de presse l’Italien Matteo Bruni, jusqu’ici chargé de la coordination des opérations médiatiques et notamment des voyages du pape.

Matteo Bruni, 42 ans, succédera au directeur par intérim de la salle de presse Alessandro Gisotti, nommé il y a un peu plus de six mois. « Cette nomination est certainement pour moi un honneur et j’aime la voir comme un signe d’estime non seulement envers ma personne mais pour le travail réalisé avec mes collègues de la salle de presse », a déclaré Matteo Bruni. Le nouveau directeur, dont le poste équivaut à celui de porte-parole du Vatican, apparaît comme une figure respectée pour son professionnalisme par les représentants de la presse internationale qu’il côtoie depuis dix ans, notamment dans le cadre des déplacements pontificaux à l’étranger et l’organisation d’événements au Vatican et en Italie.

Marié et père d’une fille, il a côtoyé dans ses jeunes années la Communauté de Sant’Egido, organisation de fidèles catholiques qui lutte contre la pauvreté à travers le monde. Matteo Bruni « connaît parfaitement la machine et a été apprécié au fil des ans pour ses compétences humaines et professionnelles », a déclaré dans un communiqué Paolo Ruffini, chef du dicastère (ministère) de la communication du Vatican.

Refonte totale de la communication vaticane

Son prédécesseur Alessandro Gisotti avait été nommé fin décembre 2018, après la démission soudaine de l’Américain Greg Burke et de son adjointe, l’Espagnole Paloma Garcia Ovejero. Alessandro Gisotti avait alors indiqué avoir accepté, pour un temps limité, cette mission qui intervenait dans le cadre d’un vaste remaniement des services de communication du Vatican. Il occupera désormais le poste de directeur adjoint des médias du Vatican, aux côtés de Sergio Centofanti et sous l’autorité de Andrea Tornielli. Avant sa nomination en décembre, Alessandro Gisotti avait occupé le poste de coordinateur des médias sociaux pour le ministère de la Communication, après avoir été responsable de Radio Vatican.

Le Saint-Siège a lancé depuis plusieurs mois un vaste chantier de réorganisation de sa communication qui a vu la nomination le 18 décembre du journaliste italien Andrea Tornielli comme directeur éditorial du dicastère et de l’écrivain Andrea Monda comme directeur de L’Osservatore Romano, le quotidien publié par le service d’information du Vatican. Il y a un an, le journaliste sicilien Paolo Ruffini avait été désigné par le pape François pour prendre la tête de l’ensemble du dicastère de la Communication. Passé par les quotidiens Il Mattino (Naples), Il Messaggero (Rome), puis par la télévision publique Rai, il dirigeait la télévision et la radio des évêques italiens avant sa nomination. Premier laïc à devenir préfet d’un dicastère de la Curie romaine (le gouvernement du Vatican), il avait succédé au prélat et écrivain Dario Vigano, écarté en mars après une polémique liée à la diffusion tronquée d’un courrier du pape émérite Benoît XVI.

Avec Agence France Presse