le direct Musique sacrée

Journée Portes ouvertes du Collège des Bernardins : portraits-robots des visiteurs

Enthousiastes, dubitatifs, curieux… Les visiteurs n’ont pas désempli le Collège des Bernardins à la Journée Portes ouvertes de l’École Cathédrale. Radio Notre-Dame brosse leurs portraits.

Divers visiteurs ont abondé dans la grande nef du Collège des Bernardins pour s’informer sur les formations proposées par l’École Cathédrale. © Collège des Bernardins

De nombreux visiteurs affluent rue de Poissy, dans le Ve arrondissement de Paris. L’École Cathédrale, l’institut de formation du diocèse installé au Collège des Bernardins, a présenté ses différentes formations au grand public à l’occasion de la Journée Portes ouvertes ce mercredi 5 juin. Si des prêtres, des moines et des sœurs animent la grande nef du XIIIe siècle ou se contentent de passer, les laïcs font résonner un brouhaha de questions contre les murs cisterciens. Parmi les religieux qui marchent d’un pas pressé, un petit jeune homme en chemise noir à col romain et aux traits asiatiques. Ku-Jong Kon, un diacre sud-coréen de 29 ans qui étudie aux Bernardins depuis un an et demi, se dit satisfait des cours et prévoit de mettre en œuvre ce qu’il a appris à l’École Cathédrale dans son pays d’origine :

Sous une voûte beige près de l’entrée, une jeune femme à la chevelure châtaine et au visage juvénile hésite entre les dix stands disposés le long de la salle gothique et destinés à orienter le choix des formations. Caroline, 30 ans, consultante en management dans le secteur bancaire, s’est convertie l’an dernier au catholicisme. N’ayant « jamais eu personne de catholique autour » d’elle, la prosélyte vient « creuser » sa foi à la Journée Portes ouvertes mais redoute une approche scolaire de la religion :

Au fond à droite de la nef, les visiteurs parcourent les étagères de la librairie. Jean-Pierre, la soixantaine, ancien ingénieur en propriété industrielle, rôde autour, prospectus dans une main, textes sacrés dans l’autre. En quête de cours qu’il n’a pas encore suivis, il apprécie l’enseignement dispensé par l’institut diocésain :

L’École Cathédrale vise à faire découvrir la pensée chrétienne, à recueillir les témoignages des fidèles sur leur foi et à former les responsables ecclésiastiques. Monseigneur Alexis Leproux, 48 ans, vicaire général de l’archidiocèse de Paris, préside le Collège des Bernardins et dirige l’instance de formation. Dans la sacristie du monument, l’homme brun à lunettes décrit le public reçu à l’École Cathédrale et explique l’originalité de l’enseignement.

L’École Cathédrale accueille chaque année plus de 3 000 étudiants.

Propos recueillis par Vladimir Razimowsky

>> À lire : L’agenda des événements au Collège des Bernardins