le direct Musique sacrée

François aux Emirats, le dialogue interreligieux au cœur de ce voyage

« La réunion est le message » thème de ce 27e voyage du pape François à l’étranger, qui ne comportera d’ailleurs pas une traditionnelle rencontre diplomatique avec les autorités politiques et civiles des Emirats arabes unis .

C’est une première pour un Pape ! François participe, ce lundi 4 février, à une rencontre interreligieuse internationale aux Emirats arabes unis. Un entretien privé avec le prince  d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, homme fort des Emirats, est au programme. Les deux hommes devraient évoquer la situation au Yémen voisin, théâtre de la pire crise humanitaire au monde selon l’ONU en raison d’une guerre qui dure depuis quatre ans. Les belligérants yéménites s’accusent de violer la trêve. Les Emirats sont, pour leur part, critiqués par des ONG pour leur intervention militaire au Yémen depuis 2015, aux côtés de l’Arabie saoudite, et contre des rebelles soutenus par l’Iran.

Juste avant de s’envoler pour Abou Dhabi, le souverain pontife a pressé les parties impliquées dans le conflit au Yémen de « favoriser de manière urgente le respect des accords établis » en décembre, sous l’égide de l’ONU, pour une trêve dans la ville portuaire de Hodeida, essentielle à l’acheminement de l’aide internationale. La population yéménite paye un lourd tribut et « de très nombreux enfants souffrent de la faim« , a rappelé le souverain pontife. Outre le Yémen, le terrorisme sera aussi au cœur de la discussion. Depuis septembre 2014, les Emirats ont rejoint la coalition internationale antidjihadiste en Syrie avant d’afficher une tolérance zéro à l’égard de l’extrémisme, interdisant 83 groupes qualifiés de « terroristes ».

2019, année de la Tolérance aux Emirats

Les autorités émiraties soignent leur image en déclarant 2019, année de la Tolérance. Avec une population composée à 85 % d’expatriés, « une terre qui cherche à être un modèle de cohabitation » selon le pape. Pour Amnesty International et Human Rights Watch, les médias locaux sont contrôlés et les partis politiques interdits, les opposants sont emprisonnés. Les deux organisations ont d’ailleurs demandé au pape de soulever la question des droits de l’Homme à Abou Dhabi.

Il sera aussi question de « retrouvailles ». Le Saint Père passera la journée aux côtés du grand imam sunnite d’-AzAlhar, cheikh Ahmed al-Tayeb. En mai 2017, le pape François avait eu l’initiative d’une accolade avec le cheikh Al-Tayeb, un geste inédit démontrant une volonté réelle de dialogue interreligieux lors de la conférence internationale sur la paix à l’université Al-Azhar au Caire,  « aucun extrémisme n’est permis, excepté l’extrémisme de l’Amour » avait alors déclaré François, le monde est en proie à « la famine de l’Amour ».

Le grand imam préside le « Conseil musulman des anciens », fondation créée à Abou Dhabi pour promouvoir la paix au sein des communautés musulmanes et qui est l’instigatrice de la rencontre interreligieuse internationale de lundi. Quelque 700 personnalités y participeront, dont des patriarches d’Eglises catholiques orientales et des rabbins de divers pays occidentaux.

Une grande messe pour 135.000 fidèles

Une messe inédite dans un pays ou les lieux de cultes chrétiens, fréquentés par des étrangers, sont tolérés, à condition que ces derniers restent discrets et évitent le prosélytisme. Pour les fidèles, c’est un événement quasi inespéré qui se tiendra donc mardi 5 février dans un stade qui devrait déborder de chrétiens.

Environ un million de catholiques vivent aux Emirats arabes unis, soit près de 10% de la population. Le pays compte le plus grand nombre d’églises catholiques de la région, avec huit. Aucune célébration ne peut toutefois se faire publiquement. La messe du pape revêt donc un caractère exceptionnel.

Le Saint Père se rendra au Maroc les 30 et 31 mars prochain, près de trente-quatre ans après la visite de St Jean Paul II dans le royaume.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *