le direct Musique sacrée

2000 ans d’histoire pour la Basilique de l’Annonciation à Nazareth

Située au nord d’Israël, en Galilée, Nazareth abrite près de 70 % de musulmans pour 30 % de chrétiens. Elle abrite aussi la Basilique de l’Annonciation. La tradition veut que ce soit dans ce lieu que la Vierge Marie a reçu la visite de l’ange Gabriel (Lc 1 ; 26-38).

Cette basilique, dans l’histoire moderne, c’est d’abord une réconciliation entre catholique et orthodoxe, entre Eglises d’Orient et d’Occident. Et c’est une statue qui illustre aujourd’hui cette rencontre entre Paul VI et le patriarche de Constantinople Athénagoras 1 er en 1967.

Sur deux niveaux, la Basilique vous fait prendre 60 mètres de verticalité. « En haut c’est là ou l’on prie, c’est vraiment la basilique« , nous explique notre guide Sophie, en bas, c’est la partie historique « c’est à cet endroit que l’Ange Gabriel vient annoncer à Marie qu’elle aura un fils et pas n’importe quel fils ! Sur la façade d’ailleurs on voit cette inscription latine « Verbum caro hic factum est », c’est ici que le Verbe s’est fait chair. »

70308760_527656621360732_1978747551309889536_n

C’est en 1964 que Paul VI l’inaugura avant qu’elle ne soit consacrée cinq ans plus tard. Pourtant, son histoire remonte aux byzantins. Les archéologues, grâce au carbone 14, ont mis à jour la présence « d’un bâtiment de culte, on ne sait pas si c’est une synagogue ou une église parce qu’au départ les deux cultes étaient liés » précise Sophie, « toutes les églises byzantines de Terre Sainte ont été détruites par les Perses en 614 sauf la Basilique de la Nativité à Bethléem. La Basilique de l’Annonciation restera une ruine jusqu’à l’arrivée des Croisés ». 

260px-Tancrède_de_HautevilleTancrède de Hauteville, prince de Galilée,  va alors édifier une église majestueuse au dessus des vestiges byzantins. Élevée au rang de cathédrale puisque le siège épiscopal de Beït Shéan est transféré à Nazareth,  le sultan mamelouk Baybars la rasera en 1263. Il faudra attendre l’établissement de la Custodie franciscaine de Terre Sainte à Nazareth en 1620 pour qu’une église soit rebâtie au dessus de la grotte. Détruite en 1955, c’est désormais la nouvelle basilique qui repose sur 2000 ans d’histoire.

Focus

Désormais, tous les éléments architecturaux content une histoire à commencer par le portail central de cuivre de la basilique.  Encadrée de granit rouge venant des carrières d’Assouan, au sud de l’Egypte,  l’histoire de Jésus y est sculptée de l’Annonciation à sa montée vers le Père, en passant par sa circoncision (la brit milah), l’apprentissage du métier de charpentier ou encore la multiplication des pains. Les évangélistes et les personnages bibliques de l’Ancien Testament entourent ce magnifique ouvrage datant des années 60. Pour le portail de gauche, on lit l’histoire du péché originel, mettant en scène Adam et Eve dans l’Eden, pomme en main puis travaillant pour lui, enfantant pour elle. Et si les portes ne vous suffisent pas, retournez vous, les Vierges en mosaïque des communautés chrétiennes du monde entier vous regardent !

76660675_2826612907349327_2816379307763433472_n

 

>> Réécouter la Une des Médias avec notre guide Sophie

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *