le direct Musique sacrée

Décryptage : comprendre les neurosciences avec Alain Ehrenberg

Qu’est-ce que les neurosciences ? Qu’est-ce qu’elles nous apprennent ? C’est à ces questions que va essayer de répondre Alain Ehrenberg. Il est sociologue et auteur de « La mécanique des passions : cerveau, comportement, société », paru chez Odile Jacob.

Pour parler des neurosciences cognitives, il faut d’abord les définir. Il s’agit de l’association des sciences du cerveau (biologie, niveau moléculaire …) et de la psychologie. Le but est de faire le lien entre le cerveau et le comportement. Elles sont aujourd’hui très à la mode, plus que d’autres sciences qui touchent aux mêmes questions, comme la psychanalyse. « Les neurosciences bénéficient de l’engouement dont bénéficiait la psychanalyse il y a 30 ans », explique Alain Ehrenberg. Ce déplacement de l’intérêt peut venir, selon lui, d’un changement dans la manière de vivre dans la société. Mais après un affrontement entre les tenants des deux sciences, « on voit aujourd’hui des alliances », révèle-t-il.

Sa mission dépasser le débat

Alain  Ehrenberg, dans son ouvrage, essaie de dépasser le clivage entre sciences dures de la médecine sur le cerveau et travaux sociologiques, souvent taxés de non scientifiques. Le vieux débat entre sciences dures et sciences sociales. « Il faut montrer qu’il y a des connexions inaperçues entre des conceptions spécialisées et des représentations collectives, des idéaux sociaux », indique-t-il. Par un travail anthropologique, il concilie les deux. Il ajoute d’ailleurs : « ce n’est pas dévaloriser la science que de dire que, au fond, pour que la nature fonctionne, il faut des conventions, c’est-à-dire de la vie sociale ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *