le direct Musique sacrée

Le Président Macron aux Bernardins

Le président de la République sera au Collège des Bernardins ce soir. Décryptage.

Emmanuel_Macron_(1)C’est un carton d’invitation qui convoque ses destinataires le lundi 9 avril 2018 à 18 heures au Collège des Bernardins, à Paris. A en-tête de la Conférence des Evêques de France, il porte un libellé un peu étrange. S’il souligne bien «  la puissance invitante » – en l’occurrence : Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, Président de la Conférence des Evêques de France, « entouré des membres du Conseil permanent » – en même temps que la présence de l’un de ses invités, soit « M. Emmanuel Macron, Président de la République », il n’indique pas l’objet ou le thème de la rencontre, mais seulement la circonstance. Ainsi mentionnée en surtitre : « A l’occasion de la fête de Pâques ».

C’est à ce détail, la référence à une fête célébrée depuis le 2 avril, que l’on peut estimer que la rencontre prévue ce soir entre le Président de la CEF, le Conseil permanent et le Président de la République n’a sans doute pas été dûment planifiée par ces derniers, mais qu’elle répond manifestement à un vœu de l’état-major du Président Emmanuel Macron.

Qu’on ne se méprenne pas sur la tonalité de l’événement. Il ne promet pas d’être analogue, comme le caquetage médiatique a pu le suggérer, au dîner annuel du CRIF, par ailleurs à caractère non-confessionnel, instauré depuis 1985. Les invités, y compris « de marque », n’auront pas droit à un cocktail dînatoire assis, mais debout et ambulant. Après le mot d’accueil de Mgr Ribadeau Dumas, secrétaire général et porte-parole de la CEF, trois « personnes en fragilité » témoigneront de leur condition, avant l’allocution de Mgr Pontier, laquelle devrait évoquer la révision des lois de bioéthique et le traitement des migrants. Le Président de la République a pu prendre connaissance du propos de Mgr Pontier il y a déjà quelques jours. Dans quelle mesure répondra-t-il relativement à tel ou tel point ? Ou prendra-t-il ses distances ? Et dans quelle mesure Emmanuel Macron indiquera aux catholiques de France ce qu’ils peuvent attendre de la République, et ce que la République en attend ? C’est ce que nous apprendrons ce soir entre 19h50 et 20h30.

<< Le programme de la soirée au Bernardins avec Emmanuel Macron