le direct Musique sacrée

Roger-Pol Droit : Le retour du philosophe

Le Grand Témoin est Roger-Pol Droit. Et si Platon scrutait notre monde contemporain, que dirait-il ? Et nous, que dirions-nous au philosophe ? Pour une redécouverte de la pensée platonicienne. 

Pour Roger-Pol Droit, si Platon revenait aujourd’hui, il aurait lui aussi des écrans. Il reprend l’allégorie de la caverne, les hommes ne voyant le monde que par des images qui viennent de l’extérieur. La philosophie permet de découvrir le vrai monde, celui des idées. Adaptée à aujourd’hui, la caverne serait une salle de cinéma donnant des images de l’extérieur mais choisies par des personnes. En allant plus loin, Roger-Pol Droit avance : « les smartphones, c’est une caverne portable ». Cependant il précise aussi que :  « il ne s’agit pas de diaboliser la multiplication des écrans et des images ».

Une pensée complexe

Bien comprendre la pensée de Platon n’est pas forcément chose aisée. Son oeuvre a la particularité de n’être composée que de dialogues, d’échanges entre plusieurs personnages. Cela fait que la parole de Platon elle-même n’est pas toujours facile à saisir. « Dans ce foisonnement de voix, il y a des chocs d’idées. On ne sait pas toujours ce que Platon défend comme doctrine. Le platonisme, la philosophie de Platon, sa doctrine, son système, tout est toujours reconstruit », explique le philosophe. Chaque époque et philosophe a reconstruit une pensée de Platon par sa compréhension des textes. Ce qui peut donner des interprétations différentes d’une même philosophie.

Un portrait de Macron par Platon

Roger-Pol Droit imagine des portraits de célébrités d’aujourd’hui mais faits par Platon. Emmanuel Macron se retrouve comparé à Alcibiade. Alcibiade est un stratège athénien, d’origine noble, riche, beau et intelligent. « J’espère que toutes les ressemblances ne se poursuivront pas », espère Roger-Pol Droit. Alcibiade est chassé d’Athènes pour une parodie de cérémonie religieuse, il se réfugie à Spartes l’ennemi juré, puis passe en Perse. Ses trahisons sont nombreuses. L’une des caractéristiques d’Alcibiade est sa capacité à communiquer, comme le Président. Le philosophe précise quand même qu’il n’invente pas de pensées à Platon et cite tous les textes utilisés.