le direct Musique sacrée

Ethiquable fête ses quinze ans de commerce équitable

Philantropia – Geneviève del Marmol reçoit Rémi Roux, cofondateur d’Ethiquable, une coopérative de commerce équitable. Par ce système de commerce, elle aide au développement de l’agriculture « bio » dans les pays du sud.

Le commerce équitable n’est pas un concept neuf. Il a été créé en 1968 à la Cnuced (Conférence des Nations unies pour la coopération et le développement). Les pays du sud, pays considérés comme pauvres, ont tapé du poing sur la table et ont dit : « trade but not aid ». Une volonté de commercer avec les pays du nord et non pas de recevoir leur charité, dans un rapport d’égalité et de justice. Rémi Roux insiste : « c’est un système d’échanges international qui est basé sur des relations commerciales plus justes, plus durables et plus transparentes avec les petits producteurs défavorisé des pays du sud ».

Une aventure commencée en 2003

C’est en 2003 que l’aventure Ethiquable a vraiment commencée. Mais le projet de faire de la coopération remonte aux années étudiantes des trois créateurs : Rémi Roux, Stéphane Comar et Christophe Eberhart. Ethiquable n’est pas entièrement basé sur le profit. La gouvernance est partagée, il y a un but social et solidaire et l’écart de salaire entre les salariés est au maximum de 3,5. Ils achètent leurs marchandises directement à des coopératives de petit producteurs locaux avec un véritable besoin d’aide au développement, à un prix plus juste que celui du marché. Au maximum, les produits sont issus de l’agriculture biologique ou tendent à le devenir grâce à l’action de la coopérative. La transformation se fait soit sur place, soit en Europe, en fonction des produits. Ethiquable s’occupe enfin de la distribution dans plus de 4000 points de vente, supermarchés comme boutiques spécialisées.