le direct Musique sacrée

Les plus belles soirées musicales à Paris en novembre et décembre

Retrouvez les oeuvres musciales à ne pas manquer avec Edith Walter.

 

Théâtre des Champs-Elysées

 

Voix, opéras et oratorios

 

En cette fin d’année, les voix — récitals et opéras — sont particulièrement présentes au Théâtre des Champs-Elysées. Et quelles voix !

 

Airs et Duos d’opéras de Puccini

Aleksandra Kurzak, soprano

Roberto Alagna, ténor

Orchestre Lamoureux

Emmanuel Plasson, direction

Mardi 6 novembre 2018 à 20h

 

Nabucco de Verdi – version de concert

Leo Nucci, Nabucco

Anna Pirozzi, Abigaïlle

Antonio Poli, Ismaël

Orchestre et Chœur de l’Opéra National de Lyon,

Daniele Rustioni, direction

Vendredi 9 novembre à 20h

 

La Traviata de Verdi – nouvelle production

Déborah Warner, mise en scène

Kim Brandstrup, chorégraphie

Chloé Obolensky, costumes

5bd2bd9a7dd3d

Vannina Sanroni, Violetta

Saimir Pirgu, Alfredo

Laurent Naouri, Giorgio Germont

Le Cercle de l’Harmonie, Chœur de Radio France

Jérémie Rhorer, direction

28 novembre, 1, 3, 5, 7 décembre à 19h30

9 décembre à 17h

 

Maria Stuarda de Donizetti – version de concert

Joyce DiDonato, Maria Stuarda

Carmen Giannattasio, Elisabetta

René Barbara, Le comte de Leicester

Orchestre de Chambre de Paris,

Ensemble Lyrique Champagne-Ardenne

Speranza Scappucci, direction

Samedi 8 décembre à 20h

 

Rodelinda de Haendel – Version de concert

Jeanine de Bique, Rodelinda

Tim Mead, Bertarido

Le Concert d’Astrée,

Emmanuelle Haïm, direction

Lundi 10 décembre à 20h

 

L’Enfance du Christ de Berlioz, oratorio

Stéphanie d’Oustrac, Marie

Orchestre National de France, Chœur de Radio France

Emmanuel Krivine, direction

Vendredi 14 décembre à 20h

 

 

Ballet

 

Spectacle incontournable de Noël, Casse-Noisette revient avec cette version plus fidèle à la chorégraphie originelle de Petipa.

 5aaa3bc0d5ff6

Casse-Noisette de Tchaïkovski

Valery Kovtum, chorégraohie (d’après la version originale de Marius Petipa)

Musique enregistrée

Ballet de l’Opéra National de Kiev

23, 24, 30 décembre à 15h

26, 27, 28, 31 décembre, 2, 3, 4 janvier à 20h

29 décembre, 5, 6 janvier à 15h et à 20h

 

 

Musique de chambre et piano

 

L’excellence est toujours au rendez-vous dans ce théâtre mythique de Paris.

 

Victor Julien-Lafferière, violoncelle

Adam Laloum, piano

Brahms, Janacek, Rachmaninov

Dimanche 25 novembre à 11h (concert du dimanche matin)

 

 

Trio Wanderer

Beethoven, Chostakovitch, Brahms

Mardi 4 décembre à 20h

 

Elisabeth Leonskaja

Schubert

Mardi 27 novembre à 20h

 

Fazil Say

Beethoven sonates n° 8 « Pathétique », n° 26« Les Adieux », n° 31

Dimanche 2 décembre à 11h (concert du dimanche matin)

 5a982cdba4b57

Grigory Sokolov

Schubert

Samedi 8 décembre à 20h

 

Leif Ove Andsnes

Schumann, Janacek, Bartok

Mardi 11 décembre à 20h

 

 

Concerts de Radio France

 

 

« Tombeau pour des millions de soldats »

Pour commémorer la fin de la Grande Guerre, une nouvelle œuvre de Philippe Hersant sera donnée en première mondiale.

 

Ravel : Le Tombeau de Couperin, Concerto pour la main gauche

Hersant : Double concerto pour violon et violoncelle (création mondiale)

Stravinsky : Symphonie en trois mouvements

 

Orchestre Philharmonique de Radio France

Pascal Rophé, direction

Vendredi 16 novembre à 20 h, Auditorium de Radio France

 

 

L’Enfance du Christ de Berlioz, oratorio

A l’approche de Noël, Emmanuel Krivine dirige un oratorio qui permit à Berlioz de se pencher sur sa propre enfance.

 

Stéphanie d’Oustrac, Marie

Orchestre National de France, Chœur de Radio France

Emmanuel Krivine, direction

Vendredi 14 décembre à 20h, Théâtre des Champs-Elysées

 

 

Concert du Nouvel An

Pourquoi ne pas passer le soir de la Saint-Sylvestre en musique, dans la volupté de l’orchestre tout en couleur ?

 

Tchaïkovski : Casse-Noisette, suite n° 1

Joseph Strauss : Sans souci, polka rapide

Johann Strauss II : Valse de l’Empereur

Gershwin : Porgy and Bess, extraits

 

Measha Brueggergosman, sopano

Orchestre National de France

Emmanuel Krivine, direction

Lundi 31 décembre à 20h, Auditorium de Radio France

 

 

 

Opéra National de Paris

 

Les représentations de la fin d’année sont fastueuses. Vous ne serez jamais déçus par ces spectacles.

 

L’Elixir d’Amour de Donizetti

La soprano Lisette Oropesa, qui a fait sensation dans Les Huguenots, revient pour chanter le rôle d’Adina.

 

Mise en scène et costumes : Laurent Pelly

Décors : Chantal Thomas

Orchestre et Chœur de l’Opéra nationa de Paris

Giacomo Sagripanti, direction

1, 7, 10, 13, 6, 22 novembre à 19h30

4, 25 novembre à 14h30

Opéra Bastille

 

 

Simon Boccanegra de Verdi (nouvelle production)

Dans cette histoire éminemment politique, Ludovic Tézier sera Simon Boccanegra, corsaire devenu doge génois.

 

Mise en scène : Calisto Luisi

Ludovic Tézier : Simon Boccanegra

Maria Agresta/Anta Hartig : Maria Boccanegra

Orchestre et Chœur de l’Opéra national de Paris

Fabio Luisi, direction

15, 21, 24, 28 novembre, 1, 4, 7, 10, 13 décembre à 19h30

18 novembre à 14h30

Opéra Bastille

 

 

La Cenerentola de Rossini

La distribution est tout simplement « de rêve », des premiers rôles aux plus petits !

 

Mise en scène : Guillaume Gallienne

Décors : Eric Ruf

Orchestre et Chœur de l’Opéra national de Paris

Evelino Pido, direction

23, 28 novembre, 1, 6, 11, 13, 17, 20, 24, 26 décembre à 19h30

9 décembre à 14h30

Palais Garnier

 

 

Opéra-Comique

 

 

Hamlet d’Ambroise Thomas (nouvelle production)

L’Opéra-Comique ressuscite encore un chef-d’œuvre de l’opéra français avec les chanteurs du premier plan. Hamlet est l’une des plus belles partitions du répertoire français, avec des airs virtuoses, ses ensembles saisissants et son orchestre chatoyant.

 

Mise en scène : Cyril Teste

Hamlet : Stéphane Degout

Ophélie : Sabine Devieilhe

Claudius : Laurent Alvaro

 

Orchestre des Champs-Elysées,

Chœur Les éléments

Louis Langrée, direction

17, 19, 21, 27, 29 décembre à 20h

23, 25 décembre à 15 h

 

 

Philharmonie de Paris

 

Voix

 

Cecilia Bartoli dans des airs d’opéras de Vivaldi

Depuis 20 ans, Cecilia Bartoli fait connaître la musique vocale de Vivaldi. Avec les Musiciens du Prince, l’ensemble d’instruments d’époque qu’elle a fondé avec l’Opéra de Monte-Carlo.

 

Les Musiciens du Prince-Monaco

Gianluca Capuano, direction

Lundi 3 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Musique de chambre et piano

 

6 suites pour violoncelle seule

Le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, trois danseurs et deux danseuses donnent vie aux chefs-d’œuvre de Bach.

 

Jean-Guihen Queyras, violoncelle

Anne Teresa De Keersmaeker, chorégraphie

La compagnie Rosas

17, 18, 19 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Alexandre Tharaud

Le pianiste a récemment enregistré pour la première fois les trois dernières sonates de Beethoven.

 

Beethoven : sonates n° 30, 31, 32

Jeudi 22 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Mitsuko Uchida

La pianiste invite l’auditoire à un voyage intime.

 

Schubert : Sonates n° 4, n° 15 et n° 21

Mercredi 19 décembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Symphonique

 

Soirée musique française

Mikko Franck se concentre sur trois compositeurs de la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Le concert par d’une petite formation puis faire entendre le grand orchestre.

 

Ravel : La Valse (version deux pianos)

Poulenc : Concerto pour deux pianos et orchestre

Debussy : Rhapsodie pour saxophone

Ravel : Daphnis et Chloé, suite n° 2

 

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck, direction

Vendredi 23 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Radu Lupu et Orchestre de jeunes de Roumanie

La pianiste roumain, né l’année de la mort de Bartok (1945), interprète son dernier concerto pour piano, dont les ultimes mesures sont restées inachevées. Dans le cadre de l’Année de Roumanie.

 

Enesco : Rhapsodie roumaine n° 1

Bartok : Concerto pour piano n° 3

Tchaïkovski : Manfred

 

Orchestre de jeunes de Roumanie

Cristian Mandeal, direction

Radu Lupu, piano

Mihai Murariu, orgue

Vendredi 30 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

London Symphony Orchestra / Rattle / Kavakos

La soirée sera folklorique avec la Hongrie des tziganes (Brahms), la Roumanie (Enesco), mais aussi le répertoire populaire anglais, espagnol et français (Debussy).

 

Brahms : Concerto pour violon

Debussy : Images

Enesco : Rhapsodie roumaine n° 1

 

Leonidas Kavakos, violon

London Symphony Orchestra

Sir Simon Rattle, direction

Lundi 17 décembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

En famille

 

Mary Poppins en ciné-concert

 

C’est toute la première fois que ce film (Robert Stevenson, Etats-Unis, 1964, 138 mn), qui a obtenu cinq Oscars dont la meilleure musique originale, est présenté en ciné-concert !

 

Orchestre Philharmonique de Strasbourg

Franck Strobel, direction

3 novembre à 14h30 et à 20h30 ; 4 novembre à 16h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Singin’ in the Rain en ciné-concert

 

En lien avec l’exposition « Comédie Musicale » (jusqu’au 27 janvier, espace d’exposition, Philharmonie), ce ciné-concert fait fredonner la célèbre mélodie chantée par Stanley Donen.

 

3D Orchestra

Ernst Van Tiel, direction

22 décembre à 15h et 20h30, 23 décembre à 16h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Orchestre de Paris

 

« La nuit de cristal »

L’événement de la soirée, l’oratorio A Child of Our Time de Michael Tippett s’inspire d’un crime qui a conduit à la Nuit de Cristal.

 

Berlioz : Les Francs-Juges, ouverture

Thomas Adès : Polaris, voyage pour orchestre

Michael Tippett : A Child of Our Time, oratorio

 

Chœur de jeunes de l’Orchestre de Paris ; Chœur de l’Orchestre de Paris

Lionel Saw, chef de chœur

Thomas Adès, direction

7 et 8 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

« Paradis perdu »

Les Six monologue de « Jedermann » de F. Martin, sont tirés d’une pièce de Hofmannsthal sous-titré Le Mystère de la mort de l’homme riche.

 

Beethoven : Ouverture d’Egmont

Franck Martin : Six monologue de « Jedermann »

Liszt : Dante-Symphonie

 

Chœur d’enfants de l’Orchestre de Paris

Matthias Goerne, baryton

Lionel Sow, chef de chœur

Michael Sanderling, direction

Jeudi 15 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

Concerto pour violon de Beethoven et le « Titan » de Mahler

Isabelle Faust s’inspire des cadences écrit par le compositeur lorsqu’il en réalisa une transcription pour piano et orchestre.

 

Beethoven : Concerto pour violon

Mahler : Symphonie n° 1 « Titan »

 

Isabelle Faust, violon

Daniel Harding, direction

28 et 29 novembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

 

« Electrochoc »

Entre deux pièces révolutionnaires, la violoniste Lisa Batiashvili rend justice à la fraîcheur d’inspiration du concert de Dvorak.

 

Penderecki : Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima

Dvorak : Concerto pour violon

Stravinski : Le Sacre du printemps

 

Lisa Batiashvili, violon

Krzysztof Urbanski, direction

5 et 6 décembre à 20h30, Grande Salle Pierre Boulez

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *