le direct Musique sacrée

La signature musicale d’Hortense Archambault

Claire de Castellane reçoit Hortense Archambault, la directrice de la Maison de la Culture 93 à Bobigny. Elle présente la nouvelle saison dans un théâtre rénovée.

C’est, en même temps, la première saison et la troisième pour Hortense Archambault. La première dans le théâtre rénové mais la troisième où elle est à la tête de la Maison de la Culture. Dans son cadre neuf, la Maison de la Culture 93 (MC93) a une histoire. « C’est à la fois une héritière de Malraux et en même temps un département avec une politique culturel ambitieuse », explique-t-elle. Le département longtemps communiste a beaucoup investi dans la culture. La MC93 est à la fois un lieu de création locale avec des ateliers de décors, de costumes et un lieu d’accueil d’une programmation internationale.

La nouvelle saison

Pour cette nouvelle saison, elle veut montrer que le théâtre est un endroit qui permet de réfléchir et représenter le monde, des endroits de pensée, de questionnement mais aussi d’émotion. La programmation fait la part belle au théâtre contemporain, mais aussi ceux qui parlent des milieux populaires« Ce nouveau répertoire, c’est un répertoire qui, moi, m’aide et peut aider les autres à penser la France de demain, la jeunesse, le monde, sa globalisation, comment on peut se construire sans se perdre et en même temps être dans le partage de pleins d’histoires, de traditions qui sont la marque du multiculturalisme », développe-t-elle.

Les Rita Mitsouko

Hortense Archambault propose d’écouter Marcia Baila des Rita Mitsouko. Une musique qui la touche particulièrement, sur lequel elle a dansé pendant sa jeunesse. « C’est aussi un morceau qui parle de la mort, de la vie et de l’art », termine-t-elle.