le direct Musique sacrée

La signature musicale de François Salque

Claire de Castellane reçoit le violoncelliste François Salque, pour parler de sa passion de la musique aussi bien classique que traditionnelle ou contemporaine.

« Mon violoncelle est à l’écoute de nombreuses musiques », déclare François Salque. Si le répertoire classique est à la base de son oeuvre, il s’est vite ouvert à d’autres styles, d’autres époques. « Le violoncelle est un instrument particulièrement polyvalent. Il peut jouer un violon, à la guitare, il peut être un instrument percussion. Et cette polyvalence, avec un ambitus très large, l’extrême aiguë jusqu’à l’extrême large, donne envie d’explorer différentes musiques », révèle l’artiste. Pas de risque de se perdre soi même car : « cette liberté permet de se retrouver ».

De nombreuses collaborations

François Salque collabore régulièrement avec l’accordéoniste de jazz Vincent Peirani. Avec ce musicien, il joue du jazz mais aussi des musiques traditionnelles des pays d’Europe de l’est par exemple. Jouer ce genre de musique permet, selon François Salque, une forme de lâché prise et une plus grande proximité avec le public. Il signe aussi la programmation de différents festivals : Musical’Océan à Lacanau, Festival de Musique en Albret à Nerac près d’Agen, ou encore le  Festival du Val d’Aulnay dans les Haut-de-Seine. François Salque déclare : « les festivals m’apportent beaucoup car ce sont des endroits où je peux inviter des musiciens que j’adore, programmer les musiques qui m’inspirent, que j’ai envie de faire partager au public et aux auditeurs ». Il propose d’écouter justement un des morceaux jouer avec Vincent Peirani : un medley de musique hongroise et roumaine.