le direct Musique sacrée

Le Débat de la Semaine : terrorisme et Présidentielle

Un attentat  à quelques pas de l’avenue la plus surveillée de France. L’occasion de revenir sur la question du terrorisme dans cette campagne Samuel Pruvot.

voteUn fossé entre la campagne présidentielle et la réalité

« La campagne présidentielle la plus creuse » (Jean-François Colosimo), l’évitement des « défis existentiels » (Samuel Pruvot), une campagne « décalée par rapport au monde » (Jean-Pierre Denis). Les trois invités s’accordent sur la faible connexion des candidats aux enjeux actuels. Pour Jean-François Colosimo, le « sang de policier » vient faire prendre conscience de la responsabilité militaire du chef de l’Etat. J-F. Colosimo prévoit deux conséquences directes : un gain de crédibilité au candidat incarnant le mieux le régalien et le resserrement des voix autour des candidats les plus en vue.

La question de la laïcité

Un débat entamé mais avorté. C’est ainsi que Samuel Pruvot qualifie le débat sur la laïcité pendant ces présidentielles. Jean-Pierre Denis dénonce également « l’écueil sur le domaine du symbolique », pris de court par l’attentat des Champs-Elysées. Désormais, il est impossible d’envisager un gouvernement sans prise en compte du fait religieux. Quant au catholicisme, il est  présent au titre de « ruines romaines », d’après Jean-Pierre Denis. Un folklore que Samuel Pruvot considère comme des « braises à raviver ».