le direct Musique sacrée

Une rentrée chargée de défis pour l’Enseignement catholique

C’est la rentrée ce matin pour les 79 000 élèves des établissements privés catholiques parisiens. Quels enjeux en cette nouvelle année ? Réponse avec notre Grand Témoin, Jean-François Canteneur, directeur diocésain de l’Enseignement catholique de Paris.

Après deux mois de vacances, les établissements privés catholiques rouvrent leurs portes aux élèves. C’est l’occasion pour Jean-François Canteneur, directeur diocésain de l’Enseignement catholique de Paris, d’évoquer les grandes problématiques auxquelles est confrontée l’institution.

Vers moins d’élitisme ?

Comment ouvrir à la diversité de la demande parisienne un enseignement souvent trop élitiste ? Jean-François Canteneur revient sur la nécessité de réinterroger le modèle économique de l’Enseignement catholique afin de parvenir à tenir les structures existantes en restant ouvert au plus grand nombre. « L’objectif n’est pas de sélectionner ». De nombreux lycées accueillent à Paris des élèves en difficultés scolaires. Ces établissements souvent inconnus mériteraient d’être découverts et mis en valeur.

Quelle place pour la culture religieuse ?

Faut-il parler aux élèves des grandes questions sociétales qui divisent notre pays ? (Mariage, mœurs sexuelles, avortement…). Les cours de catéchisme devraient-ils être notés ? Jean-François Canteneur évoque toute la difficulté de donner aux élèves une culture religieuse et le désir de suivre le Christ dans un établissement scolaire, lieu de contraints, où le regard des autres pèse souvent trop sur la liberté de chacun.