le direct Musique sacrée

L’audit des finances du Vatican suspendu

L’audit confié en décembre à la société PricewaterhouseCooper (PwC) sur les bilans du Vatican a été suspendu sur ordre de la Secrétairerie d’État.

« Cela afin de vérifier la validité des procédures d’attribution du contrat« , a annoncé jeudi le Saint-Siège.

Ce contrat de trois millions de dollars avait été signé par le cardinal australien George Pell (photo), le puissant secrétaire à l’Economie du pape, pour trois ans de contrôles intégraux des budgets des différents services du Vatican, qu’une vaste réforme tente de rendre plus efficaces et moins opaques.

Mais le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, et son substitut Angelo Becciu, ont adressé deux courriers à PwC pour signifier la suspension de ses activités, a révélé le site web Vatican Insider. Cette suspension aurait été motivée, toujours selon Vatican Insider par des manquements dans la procédure de signature du contrat.

Depuis le scandale « Vatileaks » de mai 2012 qui avait fait la lumière sur certaines pratiques douteuses touchant à la corruption et au favoritisme, de grands efforts de transparence avaient été lancés sous l’impulsion de Benoît XVI. Efforts poursuivis par le pape François et son administration.

Photo ci-dessous, Benoît XVI exprimant à son majordome, Paolo Gabriele, un des responsables des fuites « Vatileaks » son pardon. Il avait très mal vécu la trahison de celui qui fut son homme de confiance pendant six ans.

@reuters
@reuters