le direct Musique sacrée

Attentats à Bruxelles : le pape condamne "la violence aveugle"

De nombreux réactions ecclésiales après les attentats qui ont frappé, ce 22 mars 2016, l’aéroport de Bruxelles-Zaventem et le métro Maelbeek. Le pape condamne « la violence aveugle ».

Le télégramme a été envoyé à l’archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Jozef De Kesel, et il est signé de la main de Mgr Pietro Parolin, le secrétaire d’État du pape François. On y lit que le Saint-Père « confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie » et qu’il « s’associe par la prière à la peine de leurs proches ». Le pape qui pense évidemment aux blessés et à leurs familles, leur « exprime sa profonde sympathie ». Il prie également pour toutes les personnes contribuant au secours, condamnant « la violence aveugle qui engendre tant de souffrances ». Dans son édition parue ce mardi soir, L’Osservatore Romano a choisi de faire sa une sur les attaques d’ores et déjà revendiquées par Daech : « Attaque au cœur de l’Europe ».

 priere-c-jeunes-cathos

L’appel à la prière des évêques de Belgique

Dans un communiqué, l’épiscopat belge appelle d’abord à la prière pour les victimes et leurs familles : « Les évêques de Belgique sont consternés d’apprendre l’attentat perpétré à l’aéroport de Zaventem et au centre de Bruxelles. Ils partagent l’angoisse de milliers de voyageurs et de leurs familles, des professionnels de l’aviation et des équipes de secours une nouvelle fois sur la brèche. Ils confient les victimes à la prière de tous dans cette nouvelle situation dramatique. Les aumôniers de l’aéroport sont quotidiennement au service de tous et apporteront le soutien spirituel nécessaire. Que l’ensemble du pays puisse vivre ces jours en grande responsabilité citoyenne ».

C’est le choc aussi pour Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire en charge de Bruxelles : « Je pleure avec ceux qui pleurent », dit-il dans un interview accordée à Cathobel. Les messes chrismales ont d’ores et déjà été annulées à Bruxelles et à Tournai.

Un « nouvel acte inhumain »

Nombre de réactions des évêques du monde entier dont celle du cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et président de la Commission des épiscopats de l’Union européenne (Comece), dont le siège se trouve à Bruxelles : « Mes pensées et mes sentiments en ces heures sombres vont aux morts, aux blessés et à leurs proches ».

Pour le cardinal Péter Erdö, archevêque de Budapest et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe, il s’agit d’un « nouvel acte inhumain ». « En ces temps troubles, j’invite à ne pas nous laisser vaincre par la peur et à prier pour la paix en Europe, au Moyen-Orient et dans le monde », a-t-il déclaré. Même condamnation du côté de la Conférence des Églises européennes (KEK), dont le siège est également à Bruxelles. « En cette période de Carême et de Semaine sainte, nous déplorons ces explosions de violence », a souligné le père Heikki Huttunen, « nous devrons tous contribuer à l’édification de sociétés où tout le monde se sentira en sécurité et participera au bien commun ».

Enfin, le métropolite orthodoxe Athenagoras de Belgique a adressé son « chagrin » et sa « compassion » pour les victimes de ces « actes barbares », concluant : « Nous méritons un monde meilleur « .

Dans une lettre adressée à l’archevêque de Malines-Bruxelles, le cardinal André Vingt-Trois exprime lui aussi sa peine : « Nous avons nous-mêmes malheureusement subi des attaques aussi cruelles et barbares et nous avons pu éprouver la stupéfaction que vous connaissez aujourd’hui », a-t-il écrit, « En cette année jubilaire, nous comprenons mieux peut-être combien notre monde a besoin de miséricorde. Nous partageons notre foi en la puissance de l’amour de Dieu pour les hommes et nous voulons nous efforcer d’en être les témoins auprès des membres les plus souffrants de nos communautés ». L’archevêque de Paris qui a ajouté que durant la Messe chrismale de ce Mercredi Saint, tous les catholiques parisiens prieraient pour le peuple belge.

Une condamnation ferme et sans réserve de l’EMB

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) « condamne fermement et sans réserve des actes d’une cruauté extrême commis à l’encontre de citoyens innocents ». L’EMB « appelle à l’unité et au rassemblement afin de faire front à toute forme de violence et de terrorisme » et exprime également « toute sa reconnaissance aux forces de l’ordre et aux services de secours mobilisés ».

Sources : la Croix, Cathobel.be