le direct Musique sacrée

Le pape François au Kenya : les temps forts

C’est au Kenya que le pape François a débuté son tout premier voyage pontifical en Afrique. Une visite de six jours attendue par 200 millions de catholiques africains. Les temps forts à Nairobi.

LE PAPE FRANÇOIS EST ARRIVÉ À NAIROBI

« Les jeunes sont les ressources les plus précieuses de toute nation », a déclaré le pape devant les autorités kenyanes. François a redit combien il souhaitait les rencontrer et parler avec eux afin d’« encourager leurs espérances ainsi que leurs aspirations pour l’avenir ».

>> Le discours du Saint-Père aux autorités kenyanes et au corps diplomatique

 

« Le nom de Dieu ne doit jamais être utilisé pour justifier la haine et la violence »

Ce jeudi matin, le pape François rencontrait les leaders religieux du Kenya à la nonciature apostolique de Nairobi. L’occasion pour le Saint-Père de dénoncer la radicalisation de certains jeunes , « rendus extrémistes au nom de la religion pour semer la discorde et la peur, et pour déchirer le tissu même de notre société ». Le pape François a ainsi appelé chacun à être un « artisan de paix » pour vivre dans » l’harmonie et le respect réciproque ».

>> L’intégralité du discours du pape lors de la rencontre interreligieuse et œcuménique au Kenya

 


« La société du Kenya a longtemps été bénie par une solide vie familiale, par un profond respect de la sagesse des personnes âgées et par l’amour envers les enfants. La santé de toute société dépend toujours de la santé des familles », a déclaré le pape François lors de la messe qu’il a célébré à Nairobi sur le campus de l’université; une messe bilingue en anglais et en swahili, les deux langues officielles du pays.

>> Découvrir l’homélie du Saint-Père

>> Tous nos articles sur le pape en Afrique