le direct Musique sacrée

Les "Angels music awards" : pour une "musique inspirée"

Et les nominés sont… 82 artistes de musique chrétienne étaient en lice au départ. Le 17 octobre prochain, certains se verront récompensés lors d’une cérémonie inédite en France : les Angels music awards.

Prenez date : le 17 octobre prochain à 20h30 aura lieu la première édition des Angels Music Awards, salle Wagram, à Paris. Huit awards seront ainsi remis lors de cette cérémonie inédite en France. D’un côté, les récompenses attribuées par le jury pour l’album de l’année, le titre de l’année, la révélation de l’année, la vidéo de l’année, la comédie musicale de l’année et la maison de production la plus créative. De l’autre, les prix spéciaux avec le prix du public pour l’artiste ou groupe de l’année, et le prix des organisateurs récompensant une carrière. 82 artistes ont ainsi sélectionnés. Ils ne seront plus que trois par catégorie dans la dernière ligne droite. Une aventure qui a germé il y a huit mois dans la tête de trois passionnés de musique : Antoine Clamagirand, qui a cofondé l’Association Culture-L, Jean-Baptiste Fourtané, qui a lancé le Festival de Pâques en 2002, et Marc Brunet, fondateur de la maison de production « Sephora, la musique de la Vie », plus grand portail francophone de musique chrétienne.

Salle02

>> Angels Music Awards : Voter pour le meilleur groupe ou artiste

« Ce projet correspond à une attente et un besoin en France, c’est pour cela que j’ai foncé la tête la première », explique Marc Brunet. Dans la ligne de mire, la référence américaine en la matière, même si « ce n’est pas un modèle à copier », dit-il. Pour Marc Brunet, « les artistes chrétiens manquent clairement de reconnaissance ».

Quels heureux élus pour décerner les récompenses ? Ils sont quatre jurés : Robert Migliorini, journaliste, religieux assomptionniste et musicien, Piero Battery, producteur de musique Gospel, le père Pierre Amar, prêtre du diocèse de Versailles et écrivain sur le Padre Blog et François-Xavier Maigre, rédacteur en chef du mensuel Panorama.

Le père Pierre Amar, lui, en est sûre : c’est « une aventure qui plairait au pape François, il se pourrait même qu’un jour il assiste aux Angels Music Awards ».

François-Xavier Maigre, guitariste dès l’adolescence, a hésité à en faire son métier. « La musique peuple ma vie », dit-il. Alors que panorama cherche à être à la rencontre de la culture et de la foi, il avait hâte de découvrir cette « scène chrétienne très foisonnante ». François-Xavier Maigre était ainsi à la recherche « de pépites faisant passer un message d’intériorité et de fraternité ».

Des artistes habités, c’est également l’un des critères qui a permis au père Amar de faire ses choix. Ce qu’il appelle la « capacité des groupes à verticaliser ».

82 groupes à écouter en tout. Des jours et des nuits de travail, et un nécessaire « discernement musical et technique ». Les enveloppes sont désormais scellées et gardées dans le « secret de la confession », plaisante le Père Amar. Et les quatre membres du jury se sont vite retrouvés sur l’essentiel. Les explications de François-Xavier Maigre.

Parmi les artistes en compétition : Laurent Grzybowski dans la catégorie Variétés françaises, Kodjo dans la catégorie Rap/Hip-Hop et les Guetteurs dans la catégorie Pop-Rock-Reggae. Petit medley…


Rendez-vous le 17 ocotbre pour une cérémonie qui alternera concerts et remis des prix. Elle sera filmée en intégralité et diffusée en directe sur KTO et RCF.