le direct Musique sacrée

Canonisation de Jean-Paul II : le récit d’une guérison miraculeuse

JP-II-croix

Une femme guérie de corps et d’esprit au Costa Rica. Retour sur le miracle qui a permis la canonisation de Jean-Paul II.

« Santo subito » scandait la foule réunie place Saint Pierre pour les funérailles du pape Jean-Paul II. Dès 2005, son successeur et bras droit Benoît XVI a ouvert son procès de canonisation, dérogeant de manière exceptionnelle à la règle qui exige un délai de 5 ans. « La voix du peuple est la voix de Dieu », assure le proverbe médiéval.

Sauf décision expresse du Saint Père, pour canoniser il faut un miracle. Le 5 juillet dernier, le pape François a certifié la guérison miraculeuse d’une femme du Costa Rica, par l’intercession de Jean-Paul II. Il s’agit du deuxième miracle reconnu, le premier ayant suscité sa béatification. Un livre paru en italien fait le récit de la guérison miraculeuse de Floribeth Mora Diaz par l’intercession du pape polonais. Ce recueil, « Aux côtés de Jean-Paul II – Des amis et des collaborateurs racontent » réunit 21 interviews, dont celle de Benoît XVI. Le bienheureux Jean-Paul II sera canonisé le 27 avril prochain, en même temps que son prédécesseur Jean XXIII. Cinq millions de pèlerins devraient faire le déplacement pour ce grand évènement.

L’annonce de la maladie : « un coup de tonnerre dans un ciel serein »

Floribeth avait 47 ans lorsqu’elle a appris qu’elle était malade.

« Tout est arrivé comme un coup de tonnerre dans un ciel serein : du jour au lendemain je me suis retrouvée en danger de mort. Sur le moment je n’arrivais pas à comprendre, car j’avais toujours été en bonne santé ; je n’avais connu les hôpitaux que pour accoucher de mes cinq enfants. Donc, quand on me diagnostiqua des lésions au cerveau (rupture d’anévrisme à l’artère cérébrale droite avec hémorragie) je n’arrivais pas y croire, ni lorsque les médecins ne me donnèrent plus que quelques heures à vivre. Toutefois, en lisant la tristesse sur le visage de mes enfants et de mon époux, la peur se fit un chemin dans mon esprit et ne fit que s’amplifier, au fur et à mesure que mon état se dégradait. Mais je cherchais du réconfort en Dieu et priais par l’intercession de Jean-Paul II. »

Guérison par l’intercession du bienheureux Jean-Paul II

Costa Rica Vatican John Paul II Miracle WomanEdwin Antonio, son mari et le père de leurs cinq enfants, a lui aussi imploré le défunt pape qui était sur le point d’être béatifié : « Saint Père, je t’en prie, aide-moi et intercède auprès de Dieu pour la guérison de mon épouse. »

La prière conjointe des deux époux a été exaucée, le miracle est même advenu le jour de la béatification de Jean Paul II, le 1er mai 2011. Alors que les médecins ne lui laissaient aucun espoir, cette femme costaricienne a été entièrement guérie de corps et d’esprit, alors qu’elle avait décidé de regarder la béatification de Jean-Paul II malgré l’heure tardive et les violentes douleurs dont elle était victime.

« J’étais seule dans ma chambre, quand j’ai entendu une voix au fond de moi qui m’invitait à me lever, raconte Floribeth. Je sentais intérieurement que je devais obéir et j’ai trouvé la force pour le faire. J’ai alors senti une grande paix et, plus important encore, je n’avais plus peur. Je pense que la guérison physique est venue dans un deuxième temps : le Seigneur était en train de convaincre mon esprit, en m’insufflant une grande paix et la certitude de ma guérison. »

Entre stupeur et joie

« Les médecins –poursuit-elle– pensèrent d’abord m’avoir attribué par erreur les résultats du diagnostic d’un autre patient, mais dès qu’ils virent que ce n’était pas le cas, ils furent saisis d’un grand étonnement, car ils se rendaient compte, plus que tout le monde, qu’ils avaient affaire à un miracle. »

En avril 2005, depuis l’Amérique Latine, Floribeth unissait sa voix aux « santo subito » clamés place Saint Pierre. « J’ai toujours cru, même de son vivant, qu’il était un saint. Je n’ai aucun doute qu’il est près de Dieu et qu’il intercède pour nous devant notre Seigneur Jésus. »

Le témoignage de cette miraculée et d’autres personnes sur la sainteté de Jean-Paul II seront racontés à l’Université européenne de Rome, le vendredi 4 avril à l’occasion d’une rencontre intitulée  « Jean XXIII et Jean-Paul II. Deux papes, deux saints ».

Source : Zenit

Lire également :

>> 5 millions de pèlerins attendus pour la canonisation de Jean-Paul II et Jean XXIII

>> La canonisation de Jean-Paul II et Jean XXIII ouverte à tous

>> Jean-Paul II et Jean XXIII canonisés le 27 avril 2014