le direct Musique sacrée

La croix de Lampedusa reçoit la bénédiction papale avant son pèlerinage italien

Vatican Pope Migrants

Ce matin pendant l’audience générale, des milanais ont présenté au pape une grande croix réalisée avec le bois des embarcations qui se sont échouées à Lampedusa.

Haute de 2,80 mètres, large d’un mètre et demi et lourde de 60 kilos, la croix de Lampedusa a été bénie par le pape place saint Pierre avant de partir pour un pèlerinage à travers toute l’Italie.

Le Saint Père avait consacré la première visite pastorale de son pontificat à Lampedusa, le 8 juillet 2013, visite au cours de laquelle il avait fustigé « la mondialisation de l’indifférence » qui frappe l’Occident devant le drame de l’immigration et « nous fait oublier notre capacité de pleurer ». Après la tragédie d’octobre 2013, il avait également vivement réagi et invité les catholiques à la prière « pour les victimes du tragique naufrage au large de Lampedusa ».

Cette initiative a été imaginée par la fondation Maison de l’esprit et des arts, qui œuvre depuis plusieurs années pour apporter la culture, la musique et les arts aux strates les plus pauvres de la population. Après cette étape à Rome, la croix de Lampedusa poursuivra son voyage de communauté en communauté, pour terminer sa course en l’église Saint-Étienne à Milan qui, à terme, pourrait devenir un lieu de pèlerinage pour tous ceux qui ont été touchés par la tragédie de Lampedusa. Ce « relais spirituel » sera l’occasion pour les italiens de prier pour toutes les victimes du naufrage du 3 octobre 2013. Les organisateurs du « Voyage de la croix de Lampedusa » ont exprimé leur vœu d’apporter par cette démarche « un message de solidarité et de paix entre communautés, paroisses, cultures, villes et confessions ».

L’artisan qui a réalisé cette croix avec le bois des embarcations libyennes est Franco Tuccio, un menuisier de Lampedusa qui avait également confectionné la crosse du pape pour sa visite de l’île sicilienne. Par ailleurs, 150 croix de ce type avait été commandées par le diocèse de Milan pour la commémoration du naufrage en novembre 2013.

Réaction italienne après la tragédie d’octobre : l’opération « Mare Nostrum »

Lancée en octobre 2013, peu après le naufrage ayant causé la mort de migrants clandestins près de l’île sicilienne de Lampedusa, l’opération « Mare Nostrum » est la réaction d’une Italie confrontée à l’explosion des flux migratoires illégaux en provenance d’Afrique du Nord. Près de 4.000 migrants auraient été secourus en mer Méditerranée par les garde-côtes italiens ces deux derniers jours, selon les propos du ministre de l’Intérieur italien Angelino Alfano rapportés par l’AFP. Les traversées illégales de la Méditerranée, depuis les côtes libyennes notamment, n’ont n’ont pas diminué après le drame de Lampedusa.

Sources : Radio Vatican, L’Osservatore Romano, Valeurs actuelles

>> Lire également :

Nouveau naufrage à Lampedusa : « une honte » selon le Pape François

Messe au Vatican pour les victimes du drame de Lampedusa

Le Pape à Lampedusa : « Une visite très symbolique »