le direct Musique sacrée

Les réactions après l'élection du pape François

La Conférence des évêques de France, la Compagnie de Jésus, le Secours Catholique… Premières réactions sur notre antenne

Un pape argentin aux origines italiennes,qui a été l’évêque ordinaire des fidèles de rite oriental. Il est jésuite mais a choisi un nom franciscain: « un pape universel ».

« Une invitation à la nouvelle conversion, aux chemins de la nouvelle évangélisation » – Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France

« Un Père et un Frère universel pour rebâtir l’Eglise dans l’exigence évangélique, le dépouillement et la pauvreté » – Grégory Solari, éditions ad Solem

« Le choix du nom rappelle Saint François Xavier, la dimension missionnaire » – Père François Euvé, jésuite de la revue Etudes.

« Je suis très heureux de cette élection, j’ai suivi le parcours du Cardinal Bergoglio, je connais ses positions sur la politique internationale, elles s’inscrivent dans notre tradition du service de la fraternité, cela me va droit au coeur » – François Soulage du Secours Catholique.

« L’Amérique Latine est un continent qui m’est cher: c’est le continent du désir d’évangélisation et du souci des pauvres… L’Eglise est un corps vivant fait pour grandir… Cet archevêque, circulant dans les rues de Buenos Aires en métro et bus, va vers le monde... Au cours des dernières, il est intervenu dans un mouvement de communion rénovée dans l’Esprit Saint…  Le nouveau pape a pris position pour la réunification entre catholique et évangéliques« – Marc de Leyritz, fondateur des Parcours Alpha.

 

Réécouter Réécouter L’édition Spéciale en coproduction avec Radio Vatican

 

Réactions recueillies par Elodie Chapelle sur la place Saint-Pierre

Réécouter Réécouter l’émission

 

Cliquez sur les liens pour écouter les sons ou copier l’adresse du lien ouvrez-la dans une nouvelle page internet

>> Antoine Marie Izoard d’I Média: une élection surprise

>> le Père Bousquet, recteur de Saint Louis des Français à Rome: récit de l’élection

>>Le Père Bousquet: surprise place Saint Pierre

>> Fioretti du pape François avec le Père Bousquet

 

>> Réaction du Frère Ernando, un frère colombien

>> Réaction de Giovannia, une Italienne

>> Réaction de l’Abbé Bertin du diocèse de Toulon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réaction des évêques (document de la CEF)

 

Un homme de paix et d’écoute, par Mgr d’Ornellas

pierre_d'ornellas

« Choisir le nom de François, c’est génial ! Qui aurait pu l’imaginer puisque c’est la 1ère fois ? C’est en référence à Saint François d’Assise, le héraut de la paix, le serviteur humble et fraternel de l’Evangile, l’homme du dialogue entre les religions. Tout un programme ! Cela me réjouit profondément et cela réjouit aussi certainement le cœur des catholiques et de beaucoup à travers le monde.
Ce Pape vient d’Amérique Latine, le continent ou le catholicisme est si dynamique et important. Comme cardinal de Buenos Aires, il a manifesté un grand courage pour s’opposer aux dérives de la drogue et des sectes. Il m’apparaît comme un homme de paix et d’écoute.
François se situera dans la lignée de Benoit XVI. Sa première pensée et sa première prière furent pour lui, l’évêque émérite de Rome. Son premier mot fut celui de la Charité. L’élection de François est donc une grande espérance non seulement pour les catholiques mais pour le monde qui aspire à la fraternité et à la connaissance du vrai visage de Dieu qui est toujours un visage de paix.
J’invite tous les catholiques à prier pour François. »Mgr Pierre d’Ornellas
+ Archevêque de Rennes

« Un ami des pauvres », par Mgr Dubost

Michel Dubost

« Les catholiques ont un nouveau Pape, François.
C’est un fils d’immigrés, né dans un pays qui en compte beaucoup.
C’est un formateur à la prière.
C’est un ami des pauvres.
Il n’est pas européen, et va nous entraîner à quitter nos pessimismes de vieux continent pour oser aimer la vie.
Ce dimanche, dans chaque église, notamment à 11 heures à la cathédrale, les catholiques du diocèseprieront pour lui. »Michel Dubost
Évêque d’Evry – Corbeil-Essonnes

« Un homme simple, modeste et pauvre », par Mgr Delmas

Emmanuel Delmas

« L’Esprit Saintdonne à son Église un nouveau pape qui a choisi le nom de François. C’est une très grande joie pour elle d’accueillir aujourd’hui l’envoyé de Dieu sous les traits d’un homme simple, modeste et pauvre.C’est en effet dans la simplicité, l’humilité et la pauvreté que l’Église devient plus fidèle à son Seigneur qui s’est abaissé pour nous enrichir de sa pauvreté.Quelle belle lumière en ces temps où nous parlons de nouvelle évangélisation, où l’Église est appelée à se recentrer sur ce qui fait l’essentiel de sa mission: être témoin du Christ au cœur du monde d’aujourd’hui. »+ Monseigneur Emmanuel Delmas
Evêque d’Angers

« Un don de Dieu pour notre temps », par Mgr Roland

Roland Pascal -Moulins

« J’ai été saisi d’émotion à l’annonce solennelle « Nous avons un pape ! ». Lorsque le nom de l’élu a été annoncé par le cardinal Tauran, comme la foule amassée sur la place saint Pierre, j’ai été surpris d’entendre prononcer un autre nom que ceux qui avaient fait la une des pronostics. Mais cela ne m’a pas étonné et plutôt réjoui de voir élu un cardinal auquel je n’avais moi-même pas particulièrement prêté attention ! Preuve que les cardinaux réunis en conclave ont été davantage à l’écoute de l’Esprit Saintque des rumeurs du monde ! »+ Pascal ROLAND
Evêque de Belley-Ars

« Le nouvel évêque de Rome », par Mgr Pontier

Pontier Georges - Marseille

« Un nouveau pape nous est donné. Il a choisi de s’appeler François. Il est le nouvel évêque de Rome. »« Mes frères cardinaux sont allés le chercher presque au bout du monde », a-t-il dit !
« Accueillons-le comme celui que Dieu nous donne pour ce temps qui est le nôtre !
Portons-le dans notre prière, lui à qui il est demandé un si grand changement de vie et à qui est confiée une charge si importante. »+ Georges PONTIER
Evêque de Marseille

« Un exemple pour nous », par Mgr Aumonier

Mgr Eric Aumonier

« Nous avons été frappés par ses premiers gestes, premières paroles, invitant le peuple de Rome, son diocèse, à prier : un Notre-Père, un Je vous salue Marie, un temps de silence […] Nous assurons notre pape de notre prière, de notre affection et obéissance dans la foi et la communion. »Mgr Eric Aumonier
Evêque de Versailles