Mot : Arabie Saoudite

  • Si une guerre Iran-Arabie Saoudite est encore une hypothèse, le Moyen Orient reste une poudrière : tentons de l’apaiser.

    Publié le par Hubert de Beaufort

    chronique géopolitique
    Emmanuel Macron propose à l’ONU un plan en quatre points, susceptibles d’éviter le conflit entre Téhéran et Ryad avec une certaine écoute des Etats Unis.
    Lire la suite
  • Les vérités 2018 – Les Etats Unis et l’Arabie saoudite : jusqu’où iront les contradictions géopolitiques ?         

    Publié le par Hubert de Beaufort

    chronique-geopolitique
    Le président américain ne cache pas que la morale doit s’effacer devant  ce qu’il considère comme une priorité géopolitique : “ Nous ne connaîtrons peut-être jamais tous les faits entourant le meurtre de M. Jamal Khashoggi. Dans tous les cas les États-Unis entendent rester un partenaire inébranlable de l’Arabie saoudite”.
    Lire la suite
  • Le Grand Débat : dialogue inter-religieux, Légion d’honneur, blocage étudiants et l’Europe

    Publié le par Thibault Lecoq

    Le Grand Débat 4
    Carol Saba, Antoine Assaf et Guy Baret se retrouvent pour le débat de la semaine. Au programme : la visite de Jean-Louis Tauran en Arabie Saoudite, le retrait de la légion d’honneur à Bachar al Assad, le blocage de Sciences Po et la rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel.
    Lire la suite
  • Arabie saoudite : quelle nouvelle géopolitique veut-elle entreprendre ?

    Publié le par Hubert de Beaufort

    chronique-geopolitique
    L’actualité met en vedette le Liban avec la démission de son premier ministre Hariri annoncée depuis l’Arabie saoudite. Rappelons qu’Hariri possède la double nationalité avec sa famille résidant à Ryad : c’est donc un Sunnite comme le prévoit la Constitution  libanaise, avec un président Chrétien maronite et un président de l’Assemblée chiite.
    Lire la suite
  • Au Liban : crainte d’un nouveau chaos au Moyen Orient après la démission du Premier Ministre Saad  Hariri                       

    Publié le par Hubert de Beaufort

    chronique-geopolitique
    Saad Hariri a donc annoncé sa démission du gouvernement dans la crainte d’être assassiné. La démission surprise du Premier ministre libanais, protégé de l’Arabie saoudite et critique du Hezbollah pro-iranien, fait craindre que le pays aux équilibres fragiles, ne plonge dans de nouvelles violences.
    Lire la suite

Pagination