A la Une des Medias

Podcasts

Émission du 19 février 2018: Aleteia et les églises désaxées

À la Une des Médias

Aleteia s’intéresse cette semaine à un détail architectural commun à de nombreuses églises

Oui nous avons tenté de résoudre une énigme dans Aleteia, celle des églises désaxées, Je ne vous parle pas de l’orientation hein qui est à l’est. Presque toutes les églises françaises, et particulièrement les grandes églises abbatiales et cathédrales, présentent une déviation plus ou moins prononcée dans leur axe, à la réunion du chœur avec les transepts, soit vers le nord, soit vers le sud.

Faut-il y voir un symbole ?

Une thèse a longtemps prévalu…. Les archéologues ont voulu voir, dans cette inclinaison donnée à l’axe des chœurs des églises, soit une représentation mystique de l’inclinaison de la tête du Christ expirant sur la croix, la tête penchée sur l’épaule droite, c’est à dire du côté gauche par rapport au spectateur qui regarde de la croix. Or il est facile de prouver que la déviation est loin de se produire toujours du même côté. Elle a lieu à droite aussi souvent qu’à gauche, au Sud aussi bien qu’au Nord. A Saint Germain des Près, par exemple le chœur incline vers le Sud

Donc si ce n’est pas l’inclinaison du christ expirant qu’est-ce que cela peut être ?

Pour Eugène Violet-le-Duc, l’argument de l’erreur possible puisque selon lui : « Les églises qui présentent cette déviation dans leur axe sont toutes bâties à la fin du XIIe siècle ou au commencement du XIIIe ; on les construisait partiellement sur l’emplacement d’églises déjà existantes (…) Nous sommes donc disposés à penser que ces déviations des chœurs de nos églises proviennent d’erreurs, inévitables alors, dans la plantation de monuments construits à deux reprises ». D’autres que lui évoqueront la configuration du terrain, l’urbanisme naissant, l’utilisation de boussoles or le Nord magnétique se décale ou encore la proximité des cours d’eau. Autant de raisons propres à désaxer les églises, cathédrales et autres abbatiales mais qui ne sont pas des réponses sans appel.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *