Un jour, une info

Podcasts

9 septembre 2020 : Saint-Cyr repense la formation de ses officiers 

Nicolas

L’école des officiers de l’armée de terre française cherche à donner un nouveau souffle à sa formation. La notion “d’épaisseur humaine” est au centre des discussions de l’Etat Major des Armées depuis quelques mois. Par épaisseur humaine, l’Etat major entend donner un peu plus de difficultés aux élèves officiers dans la formation et cherche ainsi à former des officiers plus mûrs. Débute donc en ce mois de septembre 2020 une rentrée inédite pour les 450 élèves officiers de l’école. 180 heures de cours vont être repensés autour de la question militaire et la gestion des relations humaines au sein des forces armées. 

L’armée est-elle déçue par la qualité des officiers formés jusqu’à présent ?  

L’Etat Major affirme que non, la question n’est pas le niveau des officiers formés, puisque l’armée française affirme avoir les meilleurs officiers au monde. Il s’agit pour l’armée de préparer les futurs officiers au monde de demain. L’armée française a en fait partagé ses interrogations avec d’autres grandes écoles d’officiers comme West Point pour l’armée américaine. Ces discussions amènent toutes le même constat. La société est désormais dans “l’immédiateté”, et dans “l’individualisme”, une société où la guerre n’est plus une réalité. L’armée veut en fait mieux préparer ces jeunes à affronter les difficultés de la guerre une fois que ceux-ci seront mobilisés sur le terrain.  

Pour cela, l’armée veut réintroduire les questions militaires au centre des problématiques dans la formation des officiers à Saint-Cyr. Depuis quelques années, Saint-Cyr est une grande école soumise aux titres des ingénieurs et au système licence master doctorat. Des grandes écoles comme Sciences-Po, Centrale ou Supélec vont nouer dans les prochains mois des partenariats avec Saint-Cyr. L’armée entend en fait redonner une singularité militaire à l’école. Réintroduire les notions d’art de la guerre, de la culture militaire. Il ne s’agit pas d’augmenter le nombre de séances de tir mais de faire des officiers, des militaires.  

L’Etat Major des armées face à la nouvelle génération

L’Etat Major français estime que les élèves officiers sont souvent trop arrogants et trop souvent démunis face à des situations humaines compliquées. Cette réforme doit engaillardir les officiers. Et l’armée va employer les grands moyens. Téléphones portables interdits, mise en situation inédite, par exemple les élèves de Saint Cyr iront dès 2021 encadrer les jeunes recrues des centres de formation militaire. Une manière de les mettre devant leurs limites selon certains officiers, puisque les élèves officiers auront parfois à faire à des jeunes qui n’obéiront pas.

L’armée française est simplement confrontée aux problématiques de notre époque. Elle entend ainsi renforcer cette formation des officiers et par la même occasion redonner une certaine légitimité dans les futures fonctions des élèves. Saint-Cyr ne veut pas de bons étudiants, elle veut de bons militaires et elle entend bien redonner une légitimité à la formation de ses élèves officiers.  

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *