Chronique de l'OCH

Podcasts

26 janvier 2021 : Briser la spirale de la solitude

thumbnail_Visuel OCH - RND

Tous les ans, la Fondation de France publie un rapport sur les solitudes, avec une enquête menée par le CREDOC. Le 10ème rapport est sorti, et les résultats ne sont pas brillants !

Année après année, la tendance est toujours la même : l’isolement relationnel gagne du terrain en France ! Nous étions 4 millions d’isolés en 2010… 7 millions en 2020 ! Ce sont donc 7 millions de personnes qui n’entretiennent que des relations très épisodiques avec d’autres, tout au plus quelques fois dans l’année, tout réseau de sociabilité confondu : famille, profession, amis, clubs ou associations, et même les voisins, qui sont pourtant à quelques mètres de chez eux !

La solitude touche toutes les couches de la population, mais il y a une constante depuis dix ans : l’isolement va de pair avec la précarité. Quand on sait la crise économique qui s’annonce par suite de la pandémie, on peut déjà redouter les rapports des années prochaines. L’âge aussi compte : plus vous êtes âgé, plus vous êtes isolé : un tiers de nos anciens. La nouveauté, hélas, c’est que les jeunes aussi souffrent de plus en plus de solitude, du fait de leur précarité croissante. Le handicap, la maladie, sont des facteurs aggravant, évidemment. Ce qui est encore plus triste, c’est que plus de la moitié de ces derniers s’infligent cette double peine en limitant leurs contacts avec leurs proches, par peur d’être un poids pour eux. Voilà qui devrait nous interroger, nous les proches !

Malheureusement, le développement du numérique, loin d’améliorer la situation, l’aggraverait plutôt : ces moyens de communication ne remplacent pas la sociabilité de visu. Pire, ils la raréfient plutôt, en limitant encore plus les occasions de rencontres face à face. Beaucoup de jeunes disent n’avoir d’amis quasiment que sur Facebook.

Les réponses à ce phénomène de solitudes sont forcément multiples ! Mais elles peuvent toutes être rassemblées en un mot : la fraternité ! Le pape François nous a fait récemment le cadeau d’une magnifique encyclique sur la fraternité « Fratelli tutti ». Dans l’introduction, il a ces mots : « Je forme le vœu que nous puissions tous ensemble faire renaître un désir universel d’humanité. Personne ne peut affronter la vie de manière isolée. Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant… ».

Nous n’avons pas le droit de nous résigner à cette solitude galopante ! La pandémie passera, pas la solitude ! À nous de créer ces communautés ouvertes aux plus isolés, là où nous sommes, et ce n’est pas si difficile ! Nos auditeurs peuvent appeler l’OCH qui leur en donnera quelques exemples, et le cas échéant, les accompagnera. C’est ensemble que nous ferons renaitre ce désir universel d’humanité dont notre monde a tant besoin !

Philippe de Lachapelle

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *