Mardis des Bernardins

Podcasts

13 février 2018 : la culture numérique va-t-elle nous faire perdre le fil de l’histoire ?

Mardis des Bernardins

la culture numérique va-t-elle nous faire perdre le fil de l’histoire ?

Commentaires

  1. ‘ai suivi le débat avec beaucoup d’intérêt. Je suis ingénieur électronicien ayant travaillé dans l’informatique; j’ai vu l’évolution de l’informatique de 1967 à 1995 (date de ma fin de vie professionnelle en queue de poisson).
    Je suis croyant depuis ma jeunesse et j’ai bénéficié de l’évolution de la foi grâce à Vatican II.
    Aujourd’hui je milite pour une santé prise en charge par les malades avec l’aide de professionnels de santé bienveillants car je suis diabétique traité par pompe à insuline depuis 10 ans et la technique me permet aussi de tester ma glycémie sans me piquer le bout de mes doigts (je suis responsable d’une association et nous avons des groupes de paroles tous les mois. Chacun s’exprime, s’il le souhaite.
    Je suis aussi membre des Alcooliques Anonymes où la démocratie est poussée à l’extrême, car, ce sont les groupes à la base qui invitent les serviteurs ayant accepté une responsabilité à faire évoluer le mouvement et à prendre les décisions avec une majorité très importante (> 65%).
    Je suis également depuis peu partie prenant d’un projet de Jardins Pédagogiques Partagées dans le cadre d’une association d’Horticulture : le groupe fera avancer le projet avec les connaissances de chacun même de celui qui débute.
    Je trouve qu’il serait bon de créer ce type de débat dans nos paroisses, si toutefois les paroissiens sont prêts à vivre leur foi en même temps que la démocratie; finalement ce ne serait qu’une mise en commun des dons que notre Créateur a mis en chacun d’entre nous, faits d’humanité et d’une part de divin: de quoi élever l’Homme vers son Dieu par l’Humanité de son Fils, notre Frère Jésus!
    Beau programme et projet spirituel s’il en est, car il a pour base notre humilité!
    Merci à tous les débatteurs et les acteurs engagés dans ce débat.
    André Kleiber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *