Manifestation contre la PMA sans père et la GPA - Emission Spéciale

Podcasts

Faut-il ou pas manifester ce dimanche 6 octobre à Paris ?

AdobeStock_56046619

Plan_depart_6oct_1000x500

Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous

Joseph Thouvenel, chroniqueur et débatteur de Radio Notre Dame, vice-président de la CFTC

Bertrand Lionel-Marie, avocat et responsable du secteur bioéthique des AFC

Patrice Dunoyer de Segonzac des Poissons Roses

>> Informations sur la Manifestation

Commentaires

  1. merci pour ce thème d’émission! et MERCI et BRAVO pour votre punch et votre ténacité Ludovine , soutien total, il est plus que temps de réagir de façon visible

  2. C’est urgent de réagir, ce projet est une honte, ce n’est qu’une affaire politique, Monsieur Macron et son gouvernement sont prisonniers du mouvement LGBT.
    Il faut réagir vigoureusement pour empêcher cette loi totalement inhumaine quoiqu’en pense Madame Buzin elle aussi prisonnière de ce mouvement . Ayons pitié des enfants à naître « volontairement sans Père  » de quel droit?
    Français un peu de bon sens, ne vous laissez pas influencer par les médias qui sont partie prenante et qui n’invitent sur leur plateau que des gens favorables à ce projet!

  3. Très choquée et déçue par les propos de Bertrand Lionel-Marie (17:38): « ça s’appelle simplement de la barbarie », »tout le monde, à part quand on est un monstre d’égoïsme, renfermé sur soi-même et sur ses petits besoins et sur son grand vouloir… »
    C’est à cause de propos pareils que je n’irai pas manifester dimanche (alors que je suis contre ce projet de loi bioéthique): je ne veux pas être assimilée à des gens qui jugent de manière aussi dure et radicale. Toute personne qui souffre pense d’abord à elle-même, c’est normal, c’est humain. Commençons par reconnaître, par écrire que le désir d’enfant est un désir légitime, que ne pas en avoir peut être une immense souffrance, que la société peut et doit faire quelque chose pour aider les personnes qui souffrent. Cela ne signifie pas que la PMA soit la solution qui mettra fin à ces souffrances, à ce besoin de reconnaissance, de respect. Les couples homosexuels qui désirent des enfants ne sont pas des « monstres », des « barbares ». Comment voulez-vous, après des propos pareils, que les médias ne traitent pas cette manif de « manif anti-homo »???? Je vous invite à réécouter attentivement les propos de Mgr d’Ornelas dont vous ne semblez pas avoir compris le message: « ne vous JUGEZ PAS les uns les autres, je vous demande de vous RESPECTER…(5:41), et quelque soit le moyen que nous prenons pour se manifester il est très important que nous sachions ÉCOUTER LES SOUFFRANCES et se faire proche des personnes qui souffrent… Je rêve que notre Église catholique puisse produire un beau témoignage sur la BONTÉ de Dieu POUR TOUS, et ACCOMPAGNER les vulnérabilités ou les limites de la condition humaine … » J’ignore quels seront les slogans pour dimanche. Au lieu d’être « contre la PMA sans père », je rêve que les slogans montrent ÉCOUTE et EMPATHIE pour tous les couples qui désirent un enfant. « Désirer un enfant c’est LÉGITIME, mais la PMA fait des victimes ».

  4. Bonjour,

    J’écoute cette émission de retour de la manifestation que j’ai rejointe, plus en spectateur inquiet qu’en véritable participant.
    Je dois avouer , non pas manger du curé, mais disons me tenir à bonne distance de la voix des églises. D’instinct autant que de raison. Et pourtant, donc, je me suis rendu place Jean – euh non : Edmond- Rostand.

    J’y ai retrouvé, sans que cela soit concerté, du moins de ma part, deux connaissances amicales tractant – la foi déplaçant les montagnes – un écrit duquel je me sens plus proche que de bien des discours entendu ce jour. Il s’agit de « Alertez les bébés … » de Piècesetmaindoeuvre (consultable en ligne); je vous en livre ce très bref extrait : « Nous qui ne sommes ni croyants, ni catholiques, ni de droite (ce qui n’aurait rien d’infâmant), mais de simples chimpanzés du futur, athées, libres penseurs, anti-sexistes, écologistes radicaux, luddites, etc. -comme la plupart de nos lecteurs – exposons à cette occasion les raisons de notre opposition, à toute reproduction et modification artificielles de l’humain.Que ce soit pour les homos ou les hétéros, seuls ou en couples, avec ou sans père. C’est clair?Et pour que ce soit encore plus clair, nous le faisons avec des femmes, des féministes et des lesbiennes. Celles duFeminist International Network of Resistance to Reproductive and Genetic Engineering, par exemple, qui, dès les années 1980, combattait les «technologies déshumanisantes»et le génie génétique et reproductif,«produit de développements scientifiques qui considèrent le monde comme une machine. »

    N’étant pas, à cette heure, un homme (sic) aux convictions bien arrêtées, il me faut également signaler à vos auditeurs une source d’information de bonne eau, plus tempérée : depuis le Blog du » collectif pour le respect de la personne « , déjà bien fourni, j’ai trouvé le site de Marie-Anne Frison-Roche qui consacre un sérieux billet intitulé « Voulant pouvoir vendre la filiation en même temps que le nouveau-né, l’industrie de la GPA subit un double échec de la part du Droit français le 4 octobre 2019 » http://mafr.fr/fr/article/vouloir-pouvoir-vendre-la-filiation-en-meme-temps-/
    Que ne demandez-vous à Mme Frison-Roche de venir s’exprimer sur ces affaires dans votre émission ?
    Cordialement

  5. Bonjour,
    Dans le prolongement de mon intervention précédente, je viens indiquer ici un lien vers un témoignage détaillé d’une personne qui n’appartient pas au « monde » de Radio Notre Dame et des ses auditeurs (?), loin s’en faut.

    Où l’on voit à l’œuvre ce qui intimide le débat, et dans ces milieux mêmes qui prétendent à la libre parole. C’est aussi une dénonciation, osons le mot, de la main-mise d’une idéologie sur l’Université et les radios d’État…

    http://hors-sol.herbesfolles.org/wp-content/uploads/Du-coup.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *