Le Saint du Jour

Podcasts

Émission du 6 août 2019: La transfiguration du Seigneur

Sophie Hrasko

Au moment de commencer sa montée vers sa Passion, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène sur une montagne, le mont Thabor selon la tradition. Là, il est transfiguré devant eux et reçoit du Père ce témoignage: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. » enluminure de la transfigurationAu jardin des Oliviers, au soir de son arrestation, ce sont les mêmes, Pierre, Jacques et Jean, que Jésus prendra avec lui. Ce n’est pas une coïncidence. Ceux qui allaient le voir défiguré (« il n’avait plus figure humaine » avait annoncé le prophète Isaïe) ce sont eux qui devaient, auparavant, l’avoir vu transfiguré: le Jésus Fils de Dieu est le même que le Jésus crucifié. La fête de la Transfiguration est très ancienne dans l’Orient chrétien. Elle fut très tôt fixée au 6 août, en plein été. Au Xe siècle, elle devint même, par décision de l’empereur, fête chômée dans tout l’empire byzantin. En Occident, après avoir été longtemps fête locale, elle fut constituée fête universelle après la victoire qui stoppa l’avance turque en 1456. La date liturgique de sa célébration fut choisie d’après la pratique des Églises orientales. Avec le Baptême du Christ, c’est une fête de théophanie, c’est-à-dire de manifestation du Christ comme Fils de Dieu. Elle est célébrée en ce jour par l’Église d’Occident et tous les Orientaux byzantins, syriens et coptes. L’Église arménienne la reporte au dimanche suivant.

Via Nominis
Illustration: La transfiguration, manuscrit ‘copte 13’, dit Damiette, 1179, bibliothèque Mazarin, BNF – Le Christ bénit les trois apôtres.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *