Le Grand Témoin version courte

Podcasts

10 juillet 2018 : Laurent Fourquet, haut fonctionnaire, normalien, énarque pour « Le Christianisme n’est pas un humanisme » (Pierre-Guillaume de Roux)

louis-daufresne-radio-don

Laurent Fourquet 2015

Laurent Fourquet, haut fonctionnaire, normalien, énarque pour « Le Christianisme n’est pas un humanisme » (Pierre-Guillaume de Roux)

Commentaires

  1. Quelle hauteur de pensée et quelle clarté dans les propos, décrivant une réalité pourtant complexe : en quoi l’humanisme, adoubé depuis plusieurs siècles comme étant l’unique voie à suivre en Occident, s’oppose pourtant radicalement au christianisme?

    Après « L’Ere du consommateur », qui m’avait littéralement scotché, et « Le moment M4 », voici donc le 3ème volet de la pensée de L. Fourquet, le dernier?

    Je retiendrai deux éléments :

    L’humanisme ne peut pas comprendre l’essence profonde du christianisme, à savoir le don, l’appauvrissement volontaire au service des autres, car cela représente précisément un impensé radical pour l’humanisme, qui est dans son essence une volonté d’appropriation des choses (en les déterminant, les catégorisant, puis en les utilisant), et donc au final une volonté de puissance.

    Il existe des « portes de sortie » (la poésie, la mystique) qui au lieu de commencer par penser les choses, commencent par ECOUTER. « Ecoute, Israel… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *