Le Grand Témoin

Podcasts

31 janvier 2018 : Ivan RIOUFOL, éditorialiste au Figaro. Auteur de « Macron,la grande mascarade » (l’Artilleur)

Louis Daufresne radio don

Ivan RIOUFOL, éditorialiste au Figaro. Auteur de « Macron,la grande mascarade » (l’Artilleur).

Ivan Rioufol

Commentaires

  1. Merci pour cette très bonne analyse d’Yvan Rioufol sur Macron dont je retiens surtout le libéralisme de façade, le discours à l’opposé du courage de la vérité qui ne tient pas compte des grandes priorités que sont le super-endettement de notre pays qui le rend très vulnérable, la France (l’Europe) fracturée, menacée d’un grand doute existentiel, et d’un ennemi intérieur si l’on entend ce que disent les Forces de sécurité, avec de possibles guerres civiles… Pour Macron tout problème est économique, y compris ceux liés à l’immigration massive, à l’islam politique, au terrorisme… problèmes qui (selon macron) se résoudront grâce à l’économie. Cette « pensée complexe » de Macron, ce « en même temps », font qu’il peut dire tout et son contraire et légitiment un double discours et une indécision permanentes, avec au bout du compte une aggravation de la situation de la France.
    Yvan Rioufol parle aussi de la naïveté de notre Pape François concernant l’immigration, et de « sa grande légèreté à ne pas vouloir entendre les alertes sur l’Occident lancées par les chrétiens d’Orient qui sont l’objet d’une épuration ethniquo-religieuse par une idéologie totalitaire, l’islamisme politique conquérant… ».
    « A court terme, il nous faut bien sûr secourir ces personnes, mais une solutions viable doit être rapidement trouvée au niveau continental pour gérer ce déferlement. Répéter tel un mantra que l’Evangile nous invite à accueillir l’étranger ne suffira pas, d’autant plus qu’une telle formule relève souvent de l’extrapolation : le Christ nous invite certes à accueillir l’étranger dans la mesure où il se trouve isolé et donc dans une situation de faiblesse. Nulle part n’est-il écrit qu’il nous faut favoriser une immigration de masse. »
    C’est ce qu’écrit Marc Fromager, directeur de l’Aide à l’Eglise en Détresse, dans son livre « Guerres, pétroles et radicalisme – les Chrétiens d’Orient pris en étau. Ed Salvator, 2015 » au chapitre « Menaces sur l’Occident »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *