Le Grand Témoin 7h30

Podcasts

23 novembre 2020 : Julie Graziani, éditorialiste, chroniqueuse. Auteur de « Tout le monde peut s’en sortir » (éditions de l’Observatoire)

thumbnail_Louis Daufresne

lgt 23 novembreJulie Graziani, éditorialiste, chroniqueuse. Auteur de « Tout le monde peut s’en sortir » (éditions de l’Observatoire)

Commentaires

  1. Bonjour,
    Je souhaiterai retrouver le titre du livre évoqué par votre invitée du jour au sujet du lynchage numérique.
    Merci
    Bonne journée

  2. vous parlez de « stratégie pour s’en sortir »: pourquoi pas ?, mais ce n’est pas réaliste de penser que les pauvres puissent avoir une « stratégie », ce sont les diplômés, les entreprises bien dirigées qui en ont une. « C’est toujours la faute de quelqu’un » : soyez plus précise dans l’expression, svp : cela s’appelle « projection  » en termes de psychanalyse. Ceci dit, oui, l’Etat intervient trop dans ce pays ! Je suis d’accord avec vous. Le mot qui manque à votre vocabulaire est en fait celui d’assistance, assisté, assistanat généralisé. A propos d’Etat Providence et Eglise, vous parlez d’une « vieille tendance catholique » à la charité, non, ce n’est pas « une vieille tendance », c’est un des fondements les plus essentiels de la religion catholique ! Vous ne pouvez le mentionner avec une telle légèreté ! « Il ne s’agit pas de rendre l’économie morale », en effet, mais si le monde de l’économie reste un monde « dur », l’éthique est quand même entrée depuis bien longtemps dans l’entreprise, même si elle ne domine pas les affaires. Pardon, si je suis sévère, en conclusion, mais je pense sincèrement que vous pourriez utilement vous appliquer en quelque sorte à vous-même la théorie du « rebond », en étant beaucoup plus attentive à votre expression et maîtrise des concepts, pour encore mieux défendre une juste cause, bien à vous, J.-M. P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *