Le Grand Témoin

Podcasts

Bertrand Badie, politologue

Louis Daufresne radio don

Bertrand Badie, politologue, spécialiste des relations internationales. L’Hégémonie contestée – les nouvelles formes de domination internationale (Odile Jacob)

Bertrand Badie 17 octobre 2019

Commentaires

  1. Bonjour,
    Je reste sceptique quant aux propos de M. Badie sur l’Afrique. Comment peut-on se réjouir de l’émigration africaine vers l’Europe qui assèche le capital intellectuel de ces pays qui en ont tant besoin ? Comment ne pas prononcer le mot de corruption qui atteint un point tel dans l’Ouest et le Sud africain qu’il bloque le développement industriel mais également l’amélioration de la vie des peuples ? Comment ne pas parler de la menace terroriste qui bouleverse les équilibres politiques dans de nombreux pays ?
    Certes l’optimisme est de volonté. L’énergie, la ténacité l’ingéniosité des Africains sont admirables. Mais des facteurs lourds et contemporains entravent le développement de ce continent, si riche de promesses.
    Bonne journée.

  2. Bonjour,

    Une petite rectification sur ce qu’a dit monsieur Badie sur la constitution de la ligue de Délos. Il l’a présentée comme « la réunion d’un certain nombre de cités grecques qui faisaient appel à Athènes pour diriger une coalition destinée à contenir la menace de l’invasion perse en Péloponnèse ».
    En fait, le Péloponnèse n’a justement jamais fait partie de la ligue de Délos (peut-être, entre autres, parce qu’il n’avait jamais été envahi par les Perses), laquelle ne comprenait que des cités des îles et des côtes de la mer Egée et de l’ouest de la Grèce.
    On peut par exemple simplement consulter la carte de Wikipedia à l’article « Ligue de Délos » pour le vérifier.

    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *