Le Grand Témoin 7h30-8h30

Podcasts

17/02/2020 : Yves Azeroual, politologue

Louis Daufresne radio don

MuftiYves Azeroualpolitologue, auteur-réalisateur de documentaires dont Islamogauchisme, la trahison du rêve européen, cofondateur de la chaîne d’informations i>télévision. Mufti (Le Passeur éditeur)

 

GT 17 février 2020

Commentaires

  1. Bonjour à tous,

    Merci pour cette émission instructive.

    Je suis d’accord avec votre invité Yves AZEROUAL sur la plupart de ses propositions sauf sur un point important : Pour moi, il n’y a pas, il n’y aura jamais d’Islam de France ! Ou alors, ce ne sera plus l’Islam. L’Islam est une idéologie, une construction politique et sociale qui se présente d’abord comme une religion.

    Outre un de mes amis qui a épousé une Chrétienne venant d’un pays musulman, c’est le fait d’avoir travaillé pendant des années dans des pays musulmans, d’y avoir constaté ces inégalités, cette intransigeance (dhimmitude) dictée par la religion et effectivement discrète et pas toujours facile à voir (Taqiyya) qui m’ont poussé à m’interroger sur ce sujet.

    L’Islam (soumission) religion révélée, intangible, non modifiable doit être imposée au monde entier qui est divisé en deux (pays déjà soumis et pays à conquérir). Ce djihad a commencé dès la création de l’Islam et la conquête n’a pas cessé depuis 14 siècles.

    La prétendue exemplarité de la vie du Prophète (hadiths) qui pose tant de problèmes et conflits là où l’Islam s’installe est aussi un obstacle avec par exemple le problème de la condition des femmes, des enfants, de l’âge de la majorité, …

    Il faut bien comprendre que l’Islam cessera de conquérir à un endroit donné quand il sera reconnu (dans les faits de la vie quotidienne et pas forcément dans la loi écrite) et que l’Islam est supérieur aux lois du pays, de la République en ce qui nous concerne.

    Il y a aussi les versets abrogeants dictés après les premières guerres dudit prophète (tiens, un prophète qui fait la guerre !) et prouve que tout cela est plutôt de l’ordre de la conquête politique (il faut éliminer les mécréants). Il n’y a pas de laïcité possible dans l’Islam sauf par ruse.

    Un autre exemple éclairant est celui du halal ou plutôt de l’abattage sans étourdissement préalable qui est contraire à la loi française (mais simple tolérance, laisser-faire dus à la peur et de fait, à la soumission). Nos bobos hypocrites s’émeuvent d’un stupide lancer de chats, de la cruauté de la tauromachie (quelques bêtes par an), de l’élevage des poulets … et même des traditionnelles vaches landaises dans les rues mais jamais de l’inadmissible cruauté de l’abatage rituel (des millions de bêtes par an) : Cherchez l’erreur !

    Ceux qui n’ont jamais vu ces quartiers, ces banlieues conquises et plus ou moins séparatistes où le mode de vie n’est plus celui de notre culture profonde feraient bien de voyager aussi un peu … mais aujourd’hui … en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *