Le Grand Témoin 7h30-8h30

Podcasts

7 novembre 2017 : Stanislas de LARMINAT, ingénieur agronome, bioéthicien (3ème cycle). Il a notamment publié « Climat: et si la vérité (nous) rendait libre » (TerraMare).

Louis Daufresne radio don

Stanislas de Larminat

Stanislas de LARMINAT, ingénieur agronome, bioéthicien (3ème cycle). Il a notamment publié « Climat: et si la vérité (nous) rendait libre » (TerraMare).

Commentaires

  1. Enfin un langage qui nous rapproche de la vérité .La cop 21 est (beaucoup le savent) basée sur des donnèes inexactes où la vérité scientifique semble absente et remplacée par un dogme dont on ignore la véritable origine et les réelles motivations

  2. Monsieur le scientifique, j’ai bien aimé votre démonstration sur le déplacement des plaques, notre globe qui se déplace s’en cesse. Mais en 60 années de vie sur cette planète j’ai constaté un réel changement des températures en Savoie, les industries sont nombreuses à Grenoble Lyon, en Suisse… Il n’a pas besoin de perdre du temps à faire des mesures et études supplémentaires, c’est évident(et non pas mental)tout est noté les températures la pluviométrie, la neige…
    Pour ce qui est de la pollution je ne partage pas votre point de vue. Il ne faut pas vivre aveugle, les abeilles et les ruches disparaissent, les papillons sont rares. Nous constatons un réel danger des pesticides qui n’est plus a prouvé.
    Vous n’êtes pas pour le bien de la nature et des hommes.
    Vous me faite penser aux politiques et scientifique qui n’avaient pas pris au sérieux en 1981 la découverte et la dangerosité du VIH faite par le professeur Montagnier (bien français, mais peut être trop isolé du pouvoir),ce qui a causé des milliers de morts en France. Je sais Monsieur Stanislas de LARMINAT que parfois les peuples ont des dérives, puis survient une catastrophe et tout revient dans ‘l’ordre des choses’. Je pense que le ‘mauvais’ existe aussi, il faut le voir à temps et ne plus attendre des rapports à n’en plus finir… Il faut réellement interdire l’emploi de certains pesticides. Le bon sens l’emportera, je l’espère.

  3. Pour ce qui est de la disparition des abeilles, nul besoin de tant de temperature. Il suffit de regarder le reportage de la tv suisse sur les ondes où un scientifique constate la réaction des abeilles face aux ondes électromagnétiques d’un portable en activité posé sur une ruche.
    Bref, sous prétexte de chaleur, on utilise des méthodes soi-disant écologiques en saturant notre écosystème d’ondes électromagnétiques… qui tuent (ou dégénèrent) notre écosystème !
    Merci la cop !

    (je n’ai pas encore écouté l’émission mais je vais le faire de ce pas 😉

  4. L’interview de M.de larminat est intersssant car il apporte de la fraicheur et du politiquement incorrect, et qu’il pose de vraies questions scientifiques; concernant le glyphosate, les études les plus sérieuses sont réalisées aux USA, et montrent clairement que toute cette agitation ecolopoliticienne en europe est dénuée de fondement scientifique; l’EPA americain n’est pas moins bonne que l’EFSA européenne, et l’étude épidémiologique que veut Larminat vient de sortir. Les experts américains, européens, chinois, ou japonais , ne sont pas payés par les firmes, et sont totalement indépendants .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *