Le Grand Témoin 7h30

Podcasts

5 mai 2021 : Jean-François Coulomb des Arts, écrivain et journaliste. Auteur de « Napoléon – les derniers témoins racontent » (Rocher)

thumbnail_Louis Daufresne

napoléon livreJean-François Coulomb des Arts, écrivain et journaliste. Auteur de « Napoléon – les derniers témoins racontent » (Rocher)

Emmanuel Macron commémore mercredi le bicentenaire de la mort de Napoléon, un anniversaire qui ravive les controverses autour de cette figure complexe et incontournable de l’Histoire de France. Le 5 mai 1821, l’Empereur meurt à l’âge de 51 ans loin des siens et de son pays à Sainte-Hélène, île perdue de l’Atlantique sud où les Britanniques l’ont envoyé en exil après sa dernière défaite, à Waterloo. 200 ans plus tard, Emmanuel Macron déposera mercredi après-midi une gerbe au pied de son tombeau, sous la majestueuse coupole des Invalides. Juste avant, le chef de l’Etat prononcera un discours à l’Institut de France pour « regarder en face » cet « être complexe » qu’était Napoléon, en n’étant « ni dans l’hagiographie, ni dans le déni, ni dans la repentance », indique l’Elysée. L’exercice est délicat. Car cette « figure majeure de l’Histoire » est « contestée depuis toujours », rappelle l’Institut. Et elle continue à enflammer les débats entre ses défenseurs, qui célèbrent le stratège militaire et l’initiateur de « l’Etat moderne », et ses critiques, qui l’accusent d’avoir provoqué des centaines de milliers de morts lors de ses campagnes militaires et d’avoir rétabli l’esclavage.

Commentaires

  1. Sur Napoléon, il n’y a quand même pas qu’un point négatif. Car il a malheureusement subi d’importantes défaites : Trafalgar, la campagne de Russie et Waterloo. Sans doute la vie l’avait-elle doté d’une intelligence supérieure, ce qui lui a permis de l’emporter quand il s’affrontait à des stratèges moins chanceux de ce côté.
    Hélas, pour nous, il a fini par tomber sur des généraux encore mieux pourvus que lui.
    C’est comme en politique : les stratèges au plus gros Qi l’emportent sur ceux qui en ont moins. Il n’y a pour prédire l’issue des affrontements qu’à leur faire passer les tests. Ce qui épargne à chacun bien du stress et surtout de vains efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *