• Actualité
Lundi au Jeudi à 7h30 1621 podcasts

La science vient-elle au secours de Dieu ?

01.02.23
Voir +

Réécouter l'émission

La science vient-elle au secours de Dieu ?

Le Grand Témoin 07h35

Avec Jacques Arnould, ingénieur agronome, docteur en histoire des sciences, chargé de mission au Centre national d’études spatiales (CNES), ex-dominicain, théologien. Auteur de Dieu n’a pas besoin de “preuves” (Ed. Albin Michel)

Les faits : Depuis longtemps, et de manière stéréotypée, on cherche à opposer Dieu et la science, comme si l’existence de l’un dépendait des avancées de l’autre. Ce clivage m’a toujours semblé risible et puérile. En fait, on s’est servi de la science contre Dieu à une époque où l’Église dominait la société d’où certains voulaient la déloger. Mais la science est une activité humaine, tributaire de mode, de représentations et si elle explique le comment, elle est muette sur le pourquoi, lequel ne relève pas de ces prérogatives. Néanmoins, certains ont entrepris de prendre la science au mot et s’il se peut que dans l’euphorie des progrès accomplis à la fin du XIXe, on ait voulu tuer Dieu, dans l’esprit du XIXe, celui semble revenir dans l’équation, au point que la science, loin d’éliminer l’hypothèse divine, la validerait. C’est la démarche entreprise par Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies avec leur ouvrage “Dieu, la science, les preuves”, démarche qui ne plaît pas à tout le monde car Dieu n’a pas besoin de “preuves”, selon l’ancien dominicain Jacques Arnould

Réagir à l'émission